Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 13:12
Victoire sur le Raid In France 2015

Tellement contente de cette belle victoire sur mon raid aventure préféré, le RIF, avec une équipe Raidlight bien soudée, Seb Raichon, Nicolas Seguin alias Colo et Romuald Viale, après 81h46 de course.

Tellement fière de mon cap'tain orienteur Seb, celui-là je pourrais le suivre des jours et des nuits jusqu'au bout du monde!

Une course un peu dingue où on alterne entre tête de course et puis la dégringolade avec la tendinite de Colo qui nous fait ralentir ralentir ralentir en trail... On se pose la question de l'abandon, mais avec Seb on trouve les arguments objectifs pour prouver à Colo que son calvaire est bientôt fini : il reste encore pas mal de kms à pied, mais le dernier treck est en montée alors que c'est la descente qui le fait le plus souffrir, et après il reste encore 3 sections dont 2 à VTT pour se refaire... C'est ce qu'on tente et ce sera payant pour ancrer encore dans nos têtes qu'en raid jusqu'à la dernière minute ce n'est jamais fini.

Victoire sur le Raid In France 2015Victoire sur le Raid In France 2015
Victoire sur le Raid In France 2015Victoire sur le Raid In France 2015

Mercredi 00h, c'est le départ sous la pluie pour une CO dans Hauteville. On part pour près de 4 jours mais c'est la bousculade sur la ligne de départ et au bout de 3 pas je me fais piétiner et m'apprêter à m'écrouler sur le trottoir lorsqu'une main me rattrape par la peau du sac à dos et me soulève je suis étonnée ce doit être un géant : c'est Romuald.

Et puis on enchaîne sur une section trail en orientation compliquée. Jardinage de 2h30 sur la balise 6. On est la 1ère équipe sur les lieux, mais au fur et à mesure toutes les équipes se regroupent pour chercher cette foutue balise. Enfin on la trouve mais bien des équipes sont passées avant nous. C'est reparti pour une chasse poursuite et on rattrape peu à peu les équipes. On arrive à la section Paddle en tête, talonnés par FMR. Heureusement le Paddle est court et on enchaîne sur une nouvelle section Trail.

Victoire sur le Raid In France 2015
Victoire sur le Raid In France 2015

Ensuite on enchaîne sur du VTT avant d'arriver à la section kayak. Heureusement, le kayak est coupé par 2 portages qui font dérouiller un peu les jambes et la tête. Je fais équipe avec Romuald (le pauvre) et on a un peu de mal à suivre Seb et Colo.

On finit la section dans la nuit, avec un beau rapide, et ce c'est pas ça qui va me faire aimer le kayak : un rapide briefing d'un guide avant le rapide nous indique qu'il faut passer très à gauche, à 1m de la rive. Sauf que le Romu il a pas bien compris que le rapide, c'était tout de suite maintenant. Et lorsqu'on débouche sur le pont, je comprends tout de suite que l'affaire est très mal engagée. Je fais tout ce que je peux pour pagayer le plus fort possible, mais on se retourne et je me retrouve sous l'eau coincée sous le kayak. J'arrive enfin à me dégager et sors la tête de l'eau pour croiser le regard de Romu de l'autre côté du kayak. Ouf, il est là mon co-équipier. Retour sous l'eau coincée encore par le kayak contre le courant... Je ressors et cette fois arrive à m'agripper au kayak. Seb et Colo viennent à notre aide pour retourner le kayak et grimper dessus. L'eau est glaciale mais surtout il faut que je digère pendant quelques minutes le stress. Heureusement il reste 2kms avant l'arrivée de la section pour se changer et repartir rapidement pour se réchauffer. Quand je pense que le Seb il m'avait promis un kayak EASY avec Romu. Je me voyais rêvasser sur les sections kayak.... Benj m'avait déjà fait le coup avec Oliv sur le RIF 2012 où on a dû se renverser 10 fois, alors la prochaine fois qu'on me dit que je fais équipe avec un super kayakiste, je refuse tout net de partir.

On repart sur une section VTT. Romu lutte contre le sommeil le pauvre mais on le convainc de ne pas dormir tout de suite car le canyon est là qui va nous réveiller. Très joli canyon de la Fouge, sans difficulté, une succession de rappels et on remonte. C'est reparti en VTT, cette fois on s'autorise un petit dodo mais la pluie nous réveille. C'est le début du déluge qui va s'abattre durant toute cette section et la suivante, en treck. Du coup la section cordes se réduit à une via ferrata, sans la remontée de cordes prévue initialement par l'organisation. Colo commence à bien souffrir et traîner la patte, mais on arrive à l'Assistance à Hauteville en tête de course.

Victoire sur le Raid In France 2015

Le repos imposé est de 3h minimum mais j'ai beaucoup de mal à dormir car il y a beaucoup de bruit. On n'est pas très efficace sur cette transition, et lorsqu'on repart, l'équipe FMR est déjà repartie. La pluie a cessé et on peut profiter des magnifiques points de vue sur le Mont Blanc sur la section VTT du plateau du Retord. Et puis, alors qu'on est repassé en tête, c'est le calvaire de Colo sur les sections Treck suivantes. Il marche avec de plus en plus de difficultés, et même si on essaie de l'aider en montée, en descente c'est vraiment la vitesse escargot. Son moral baisse et il nous fait bien rire lorsqu'il nous demande de le laisser dans un trou ou alors de l'achever. Mais il serre les dents et on est tous d'accord pour se battre jusqu'au bout. Colo reste stoïque sur les 2 sections de treck heureusement entrecoupées d'un peu de barque. Les équipes Columbia puis FMR nous dépassent.

 

Victoire sur le Raid In France 2015

Et puis c'est les dernières sections : VTT / kayak / VTT. Colo ne souffre plus et nous nous relançons dans la course. Très belle descente avec FMR sur les talons, je me régale. Kayak (sans rapide) puis à nouveau VTT, dernière section. On est repassé devant FMR en espérant ne plus les revoir (en course). Très longue montée où on dort 15 min. On repart d'un meilleur pied, et Seb nous fait une très belle orientation et on tombe pile sur ... les Espagnols! Tiens, je les avais oubliés! Pas de balise, on cherche un peu et puis Seb nous dit être sûr de lui, la balise devait être au carrefour des Espagnols. On prend une photo, et on repart. On croise l'orga qui nous confirme que la balise n'était pas en place... Descente puis remontée, on pense que les Espagnols en ont profité pour prendre le large, mais à notre grand étonnement on les rejoint rapidement. Là, je me dis que ça va chauffer. Je réfléchis : pas envie de faire pipi, j'ai limite froid, j'ai mangé une barre il n'y a pas longtemps, bon ben je suis prête pour l'accélération non stop jusqu'à l'arrivée. On reste quelques minutes avec les Espagnols, mais à un croisement, bizarre, ils s'arrêtent. Bon ben nous y va. Seb part à droite et nous fait une orientation parfaite jusqu'à la prochaine balise. On continue sur ce rythme jusqu'au PC. On nous annonce en tête. Dingue, mais ils sont passés où les Columbia? On finira la course sur un rythme rapide craignant un retour des Columbia, ayant du mal à comprendre qu'ils nous laissent la victoire si facilement. Ils étaient à ce stade certainement trop épuisés pour se battre alors qu'on avait encore pas mal les jambes. On apprendra qu'ils ont passé plus d'1h à chercher cette balise 42, peut-être plus assez lucides pour prendre une photo (alors qu'ils avaient déjà été confronté à ce cas d'une balise manquante plus tôt dans la course, à Plan Morteau, comme toutes les équipes)? 

Cette fois-ci fin des rebondissements, on franchit la ligne d'arrivée en vainqueurs, je vois avec émotion mon Den's avec ma Léonie dans ses bras et ma Capucine.

Victoire sur le Raid In France 2015

Merci Colo de t'être accroché, merci Romu si solide, et merci mon Seb visionnaire

et merci mon Den's pour l'aide logistique d'avant course, et de m'avoir entraînée au montage / démontage du VTT

Merci les gars, pour le résultat, mais aussi pour cette belle course si riche

Partager cet article

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article

commentaires

seb 28/09/2015 10:44

moi aussi je te suis jour et nuit jusqu'au bout du monde... Bravo championne!

Pierre 25/09/2015 15:02

Bravo Bravo et encore Bravo

odq92qae

Recherche