Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 18:32
Le Grand Colon (2394m), par le lac Merlat et le lac Crozet

Très très grande classique de Belledonne, cette boucle parée des couleurs d'automne est vraiment magnifique. Après un début de mise en jambes sur piste, on s'élève ensuite rapidement pour trouver de la hauteur et du paysage. Du sommet au lac du Crozet, en passant par le lac Merlat et le refuge de la Pra, le parcours est grandiose. Le tout bien efficace...à bientôt!

Le Grand Colon (2394m), par le lac Merlat et le lac Crozet
Le Grand Colon (2394m), par le lac Merlat et le lac Crozet
Le Grand Colon (2394m), par le lac Merlat et le lac Crozet
Le Grand Colon (2394m), par le lac Merlat et le lac Crozet

Départ : Parking des Quatre Chemins, au-dessus de Freydière, Revel

 

Itinéraire : Prendre la piste qui part à droite et la suivre longuement jusqu'à son terme. Elle devient alors un chemin plus étroit, continuer encore un peu puis récupérer à gauche un sentier (panneau en bois) qui s'élève en sous-bois et débouche dans les alpages. Passer devant la Baraque du Colon et continuer le sentier qui part sur la droite puis s'élève à nouveau. Passer le replat (gros cairn) et continuer à monter jusqu'au sommet du Grand Colon, à droite (sud) du petit collet.

Revenir au petit collet, et basculer à droite (est - sud/est) en suivant le sentier pierreux jusqu'au lac Merlat. Contourner le lac par la droite, longer sa rive sud et continuer tout droit. Remonter le petit couloir (vieilles marques rouges, cairns) et le vallon verdoyant pour rejoindre le refuge de la Pra. Passer le long du refuge, et prendre le sentier qui monte jusqu'au Col de la Pra (GR 549, balisé rouge et blanc). Basculer et descendre en suivant le GR jusqu'au Lac du Crozet. Continuer la descente en suivant le sentier balisé, évident, et rejoindre le parking de Pré Raymond. Prendre à gauche la piste pour rejoindre le parking des Quatre Chemins.

Le Grand Colon (2394m), par le lac Merlat et le lac Crozet
Le Grand Colon (2394m), par le lac Merlat et le lac Crozet
Le Grand Colon (2394m), par le lac Merlat et le lac Crozet
Le Grand Colon (2394m), par le lac Merlat et le lac Crozet

Timing : 2h40

D+ : 1200m

Distance : 15 kms

Carte : 3335 OT Grenoble

Massif : Belledonne

Qui? : toute seule

Cote d'amour : ♥♥♥♥♥

Repost 0
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 18:30
Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)

C'est la tête de la poule de la Savoie (forme du relief de la Lauzière / Vanoise, entre les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise), le Grand Arc est donc idéalement situé, en promontoire sur les Bauges, le Mont Blanc, la Vanoise, la Lauzière...

L'itinéraire choisi au départ de Tioulever permet de parcourir une très belle partie de la ligne de crête entre le Char de la Turche et la Tuile. On pourrait d'ailleurs effectuer l'intégralité de la crête en continuant le sentier balcon ouest jusqu'à l'Ebaudiaz et en remontant sur la crête au niveau de la Grande Lanche mais il faudrait au moins 1h30 de plus, ce qui ne rentrait pas dans mon timing (crèche / école).

De toutes façons, la boucle est déjà conséquente et très belle, même en se contentant de la crête depuis La Tuile... le sentier balcon ouest est plaisant mais un peu froid en cette saison automnale.. J'adore bien sûr toute la partie de crête, moins roulante, mais avec le Mont Blanc en plein cadre!

Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)
Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)
Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)

Départ : Tioulévé (hameau terminus de la route, au-dessus de Montsapey)

 

Itinéraire : du parking terminus de la route, redescendre quelques pas et prendre la rue à droite (panneaux jaunes) en direction du Char de la Turche. Continuer par la piste qui tourne à droite puis continuer encore à monter à gauche au croisement de pistes et passer juste sous le pylône. Rejoindre la cabane et trouver (panneaux jaunes) le sentier à droite qui s'élève en sous-bois puis en zone découverte. Rejoindre l'intersection du Chenalet (panneaux jaunes) et continuer quelques mètres en direction du Pas des chèvres à droite, puis tout de suite prendre la sente à gauche qui s'élève dans la pente et rejoint le bas de la croupe herbeuse sud / sud-ouest du Char de la Turche. Remonter cette croupe jusqu'au sommet du Char de la Turche.

Continuer sur la crête plein nord en restant sur le sentier en haut de la crête (ne pas descendre vers le Lac Noir). Continuer encore sur la crête vers le nord jusque sous le Petit Arc. A l'altitude 2180m environ, bien repérer des cairns et une sente qui part à gauche en traversée. La prendre pour rejoindre la crête ouest du Petit Arc et son sentier. Descendre à gauche en essayant de bien rester sur le sentier quelquefois malmené par les troupeaux jusqu'à rejoindre l'intersection bien marquée avec un gros chemin. Prendre à droite et suivre le balcon ouest du Grand Arc jusqu'à l'intersection panneaux jaunes, sous le chalet du MArret. Ne pas faire l'erreur de monter à droite en direction du chalet du MArret, la 2e intersection notée sur la carte IGN n'existe plus, mais descendre à gauche, puis prendre ensuite le sentier à droite en direction des Michellettes. Aux Michellettes, passer sous la cabane et continuer à traverser à droite. Ne pas descendre mais traverser le ruisseau et continuer par le sentier qui remonte, puis rejoindre le chalet de la Tuile. Monter par la piste à droite, puis à l'intersection (panneaux jaunes), continuer à droite en direction de La Tuile / Lac de Fontaine Claire. Suivre le sentier balisé qui fait un grand virage et rejoindre la crête au niveau d'un magnifique collet.

Prendre à droite sur la crête direction sud et suivre le sentier et les cairns sur toute la ligne de crête pour rejoindre le Grand Arc. Pour la dernière pente, le sentier quitte la ligne de crête pour gravir le Grand Arc par l'est (suivre les cairns).

Du sommet, continuer la ligne de crête en direction du Petit Arc. Descendre à gauche sous le Petit Arc et retrouver une toute petite partie de l'itinéraire emprunté à l'aller, jusqu'à l'intersection avec le sentier qui descend au LAc Noir (pas de panneaux, évident). Descendre ce sentier à gauche et rejoindre la rive sud du Lac. Continuer par le sentier toujours dans la même direction (est) qui remonte légèrement. Suivre le sentier balisé qui traverse puis redescend enfin franchement et rejoint une intersection. Continuer à droite, prendre la passerelle et continuer. Descendre à gauche et rejoindre Tioulévé.

Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)
Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)
Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)

Timing : 5h15

D+ : 2050m

Distance : 23 kms

Carte : 3432 ET Albertville

Massif : Grand Arc / Lauzière

Qui? : toute seule

Cote d'amour : ♥♥♥♥♥

Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)
Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)
Le Grand Arc (2484m), par le Char de la Turche (2010m) et La Tuile (2294m)
Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 05:55
Les Pisses (2243m) et la boucle des Chalanches

Le secteur d'Allemont sur Belledonne est bien connue des skieurs de randonnée l'hiver, certainement moins des traileurs ou des randonneurs qui se limitent au splendide lac de Belledonne. Et pourtant les combinaisons sont nombreuses... La boucle des Chalmettes est superbe, très agréable à courir avec des singles parfaits. Par contre l'AR au belvédère des Pisses est légèrement scabreux, en terrain très technique et en hors sentier. Donc réservé aux traileurs version explorateur / montagnard.

Dommage qu'il n'y ait pas de petite sente plus marquée, car au-delà de la cabane des Chalanches, on aurait envie de monter encore tout là-haut sur la Grande Lance d'Allemont ou par le Col de la Portette qu'on aperçoit... Sans doute de plus téméraires n'hésitent pas à se lancer dans les belles pentes qui paraissent tout à fait praticables... Mais il me manque la petite sente, les quelques cairns pour tenter plus loin l'aventure. Alors je m'arrête au sommet des Pisses, et déjà en dépassant la cabane des Chalanches, je me sens hors du monde hors du temps. Les couleurs d'automne donnent à la montagne un aspect encore plus sauvage. Sentiment de solitude, je suis seule et toute petite et pourtant j'atteins ce belvédère des Pisses. La vallée tout en bas et cette solitude tout en haut.

Les Pisses (2243m) et la boucle des Chalanches
Les Pisses (2243m) et la boucle des Chalanches
Les Pisses (2243m) et la boucle des Chalanches

Départ : Allemont, église

 

Itinéraire : Devant l'église, prendre la rue qui monte à gauche et encore à gauche (panneaux jaunes). Passer devant la fontaine et déboucher sur la route. Prendre à droite, puis prendre la route à gauche en direction des Clots. Poursuivre par le chemin et rejoindre le hameau des Clots. Dans le hameau, monter et rejoindre la route; prendre le chemin en contrebas de la route en direction de la Traverse. A la Traverse, soit prendre à gauche pour retrouver le sentier balcon, soit monter pour prendre la route à gauche jusqu'à l'épingle où on prendre le chemin à gauche qui redescend sur le sentier balcon. Prendre le sentier balcon à droite en direction des Chalanches.  Après une longue traversée montante, le sentier s'élève franchement en lacets et rejoints la cabane des Chalanches sur un aplat.

Pour les Pisses, monter sur la croupe au-dessus des ruines en suivant la vague sente. Passer à droite du gros bloc précautionneusement (combe) et continuer jusqu'au belvédère des Pisses.

Redescendre à la cabane des Chalanches.

Prendre le sentier qui descend en direction d'Allemont jusqu'à l'intersection (panneaux jaunes). Remonter à gauche en direction de la Pierre Assise. A l'intersection (cairn, pas d'indication), continuer par le sentier à droite en traversée. Peu AVANT l'intersection de Sous la Pierre Assise (panneaux), prendre à droite le petite sentier qui descend, indiqué par un cairn. Suivre la sente en sous bois et rejoindre la petite route. Prendre à droite, puis dans le coude, prendre le sentier à gauche en direction d'Allemont église. Continuer par ce sentier qui coupe la route à plusieurs reprises puis passe le long d'une maison. A l'intersection, continuer à droite par le sentier en direction d'Allemont église. Rejoindre la route puis prendre la rue avec la fontaine pour retrouver le point de départ.

Les Pisses (2243m) et la boucle des Chalanches
Les Pisses (2243m) et la boucle des Chalanches

Timing : 4h

D+ : 1800m

Distance : 16 kms

Carte : 3335 ET Bourg d'Oisans

Massif : Belledonne

Qui? : toute seule

Cote d'amour : ♥♥♥♥♥

Les Pisses (2243m) et la boucle des Chalanches
Repost 0
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 08:00
Grand Raid de la Réunion - Diagonale des Fous

10 ans depuis ma dernière fantastique aventure à la Réunion.... Alors j'avais surtout peur d'être déçue et d'écorcher un souvenir tellement parfait...

Pour cette édition 2015, l'ultra-trail de la Diagonale des Fous affiche 164 kms et 9920m de D+, de St Pierre à St Denis.

J-1, je suis plutôt en mode stressée, j'ai mal au ventre depuis plusieurs jours et les 2 petits tours tranquilles d'avant-course ne me rassurent pas du tout sur mon état de forme.

Etude du parcours : les 40 premiers kms de St Pierre à Mare à Boue sont très roulants, avec beaucoup de parties de routes et de gros chemins en plat montant... très dur pour moi, surtout si je ne suis pas en forme! Après c'est un long passage dans le cirque de Mafate (+ Cilaos + Salazie), en montées / descentes splendide. Puis encore 40 kms d'alternance sentiers / routes ou pistes peu intéressants, surtout lorsqu'on sort des splendeurs de Mafate.

Grand Raid de la Réunion - Diagonale des Fous

Départ le jeudi à 22h. Impressionnant. Un monde incroyable. Une ambiance terrible. J'ai droit au SAS Elite, et c'est pas mal du tout de partir aux avant-postes, surtout que j'ai réussi à faire entrer également Den's.

La première heure ne se passe pas trop mal, exclusivement sur routes, les sensations ne sont ni très bonnes, ni mauvaises. Et puis c'est un mal violent de ventre qui me tombe dessus et ne me laisse que peu de répit dès qu'il s'agit de courir... et jusqu'à Mare à Boue il faut courir vite! Alors c'est la galère, j'essaie de me forcer à courir mais j'ai l'impression d'avoir un ventre qui pèse 20 kgs. Den's a également un petit passage à vide mais se reprend et gentiment reste avec moi. Le moral n'est pas au top, je suis déçue puisque je vois bien que mes espoirs de perf sont irrémédiablement perdus, vue l'allure des premières...

Après Mare à Boue, c'est la montée au Coteau de Kervegen. Ouf enfin de la montée un peu raide, tout le monde marche et du coup je marche plus vite que les autres. ça fait du bien au moral de doubler. Descente sur Cilaos, on discute avec Denis dit Zinzin, journaliste à France 3, qui nous filme et nous fait bien rire. Le moral remonte, arrêt express à Cilaos et on est prêt pour profiter de Mafate. ça monte, et c'est tant mieux pour moi, je me sens bien physiquement. Dommage, c'est Den's qui a un gros coup de mou dans cette longue montée. On s'arrête à 2 reprises, et je le motive pour repartir, à un rythme plus tranquille. Le parcours dans Mafate est superbe, Marlat, Tamarins, Col des Boeufs, superbe sentier Scout, Grand Place, Roche Ancrée... J'ai toujours mal au ventre et ça nous freine pas mal dans les descentes et les parties roulantes, mais en montée ça va plutôt bien. Enfin on sort de Mafate par la terrible montée au Maïdo, entrecoupée par un ravito à Roche Plate. Den's accuse le coup à ce moment. Je lui dis de manger et boire (évidemment!) mais il me réclame un moment de pause et préfère les soins d'une gentille médecin (sic!)... Verdict 20 min plus tard, monsieur est en hypoglycémie, faut manger (ben tiens, quelle surprise!). Mais comme c'est le médecin qui lui dit, Den's mange gentiment et se sent enfin prêt à repartir. Allez, on en termine avec cette montée au Maïdo. Beau passage sur les crêtes avant une très longue descente jusque Sans Souci. Le moral n'est pas trop mal, enfin mon ventre me laisse tranquille et je peux courir! Et surtout j'ai annoncé à Den's qu'à partir du Maïdo il ne reste que 40 kms et 2000m de D+. Sauf que je me suis trompée dans mes calculs. On réalise peu après Sans Souci, qu'il nous reste encore 40 kms et 2000m d D+ alors c'est un gros coup au moral. Den's se tord la cheville et se déclare prêt à abandonner. J'hésite mais une petite voix me crie de ne pas l'écouter. On discute bêtement à l'arrêt pendant 30 min avant que je me resaisisse et que je lui dise qu'on continue de progresser en discuter. En faisant quelques pas à nouveau, l'évidence dans nos têtes, enfin : bien sûr qu'on ira au bout de ce foutu ultra, même si la fin du parcours n'est vraiment pas top, et bien sûr même si on a mal aux pieds (comme tout le monde!). Allez, on repart sur un rythme régulier, Possession, détestable chemin des Anglais, où on retrouve Nico Rambier, bien en souffrance. On s'excuse de ne pas l'attendre et je n'ai plus qu'une idée en tête : en finir, et le plus rapidement possible. Grande Chaloupe, Colorado, et enfin le stade de la Redoute.

Grand Raid de la Réunion - Diagonale des Fous

On termine donc ensemble en 36h cet ultra auquel on a pensé toute l'année, 8e fille pour moi, 102e au scratch, et 3e vétéran 2 pour Den's. Pas d'exploit, pas de rêve, pas le sentiment d'avoir tout donné, mais tout de même une belle aventure vécue à deux, et beaucoup d'expérience et de choses apprises, j'ai réalisé qu'il y avait beaucoup à faire pour progresser et qu'il y avait un gros gap avec les premières....

Parce qu'après s'être juré pendant la course que ce serait notre dernier ultra... On pense déjà au prochain!

 

 

Un grand merci à :

- Laure, ma soeur, qui a gardé nos deux petites pendant 8 jours, de manière fantastique

- Hélène, notre fidèle logeuse de la "Baleine Bleue", pour son accueil enthousiaste, les bons moments passés avec elle, les discussions avec Léo son fils, et son aide précieuse pour le départ et l'arrivée

- Benj qu'on a croisé pendant la course et qui nous a bien motivés

- et ceux qui ont pensé à nous, et à qui on a pensé : mon capt'ain Seb, Franck, Charles et Christine, Olivier... désolée de vous décevoir...

 
Repost 0
Published by Sandrine - dans Trails (courses)
commenter cet article
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 15:09
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)

Den's a posé un jour de congé, mais hélas la météo ne s'annonce pas fameuse pour cette journée bien automnale... Finalement bingo, le choix du Vercors Trièves semble le bon et on bénéficie de belles éclaircies qui nous permettent de faire ce superbe tour. Au Col des 2 Soeurs, petit coup d'oeil à la Grande Moucherolle engloutie dans un épais nuage noir... On décide de faire le tour, en passant par les pistes de ski, donc un passage un peu moins sympa bien agrémenté par la crête du Rocher des Jaux (que je ne connaissais pas), beau moment de lapiaz un peu court. Allez, quelques pistes de ski plus loin, on retrouve un joli sentier qui nous ramène au Pas de la Balme, et on bascule à nouveau sur le versant est pour une régalade sur le sentier balcon.

Le retour par les sentiers des hameaux du vallon est très agréable, d'abord dans les prés puis les bois par de belles monotraces... attention aux arrêts à cette période de l'année : noix, pommes, poires, et encore noix, noix... on rentre sous le déluge, mais le sac plein!

Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)

Départ : Col de l'Arzelier

 

Itinéraire : Prendre le chemin qui monte du parking en direction des immeubles, puis le quitter tout de suite dans le tournant pour prendre le chemin qui monte à droite dans les bois. Il rejoint rapidement le sentier balisé jaune et vert. Prendre à droite et suivre ce beau sentier jusqu'à l'intersection de Pré Achard (panneaux jaunes). Prendre à droite le sentier balisé jaune et vert en direction du Pas de l'Oeille, puis tout de suite, monter à gauche sur la croupe (croix jaune et vert). Le sentier monte puis traverse sous la falaise avant de rejoindre une intersection. Monter à gauche dans le couloir rocheux et rejoindre le Col des Deux Soeurs.

Continuer tout droit dans le vallon en suivant le balisage rond jaune et les cairns pour butter sur un chemin pierreux. Continuer tout droit en suivant le balisage jaune et vert, puis prendre le balisage qui part légèrement à droite en direction de la crête des Rochers des Jaux, et rejoindre le cairn sommital. Descendre et prendre à gauche pour rejoindre la piste. Repérer la falaise avec un gros trou (fenêtre) pour prendre les pistes au mieux et rejoindre le bas de cette falaise.

Descendre la piste à gauche, encore à gauche puis à droite. Prendre la piste à gauche, traverser et remonter sur la piste pour rejoindre le Pas de la Fenêtre (panneaux jaunes). Continuer à contourner en prenant la piste qui descend à droite et traverser à gauche en remontant pour rejoindre l'arrivée du télésiège. On retrouve enfin un joli sentier en face, balisé en direction du Pas de la Balme. Basculer et continuer par le sentier traversant jusqu'au collet du Pas de la Balme. 

Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)

Au Pas de la Balme, basculer pour descendre versant est et suivre le sentier balcon sous les falaises. Il descend jusqu'à une intersection. Continuer à descendre à droite puis encore à droite à l'intersection suivante pour rejoindre le sentier du balcon est. A l'intersection (panneaux jaunes), ne pas descendre mais continuer à droite sur le balcon est pour une belle portion de balcon est jusqu'à l'intersection alt 1547m (panneaux jaunes). Descendre à gauche sur la croupe en direction de St Andéol. Le sentier rejoint un virage de piste. Continuer à descendre par le petit sentier en face (cairn) et traverser encore 2 fois la piste. Continuer en face pour rejoindre un chemin herbeux. Prendre à gauche jusque dans les bois (intersection). Quitter le balisage jaune et vert pour descendre à droite. Traverser le champ à droite à proximité du ruisseau et rejoindre la route. Prendre à gauche, et retrouver tout de suite un chemin à gauche balisé qui rejoint le hameau de la Combe. Au hameau, descendre à droite puis tout de suite la passerelle à gauche. Prendre le sentier à gauche qui passe le long de la ferme (balisage peu visible) et rejoindre le hameau de la Chenevarie. Suivre le balisage jaune et vert en descendant à droite puis prendre la route à gauche jusqu'à la fontaine. Descendre à droite par le sentier. Continuer en suivant le balisage jaune et vert à gauche et rejoindre le hameau de Mas Roux. Monter à gauche et reprendre le chemin balisé. Suivre encore le balisage vert et jaune en direction du col de l'Arzelier et rejoindre le Col.

Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)
Tour de la Grande Moucherolle, par le Col des Deux Soeurs (2056m) et le Pas de la Balme (1839m)

Timing : 4h30

D+ : 1700m

Distance : 25 kms

Carte : 3236 OT Villard de Lans

Massif : Vercors

Qui? : Den's

Cote d'amour : ♥♥♥♥

Repost 0
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 17:48
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane

Encore une belle journée d'automne, et forcément bien envie de faire un p'tit tour dans mes montagnes. La Dent de Crolles est une classique bien fréquentée, et il y a du monde au sommet même si c'est un jour de semaine, mais l'approche par le Pas de Rocheplane est bien plus confidentielle (que l'accès classique du Col du Coq) et permet de profiter d'une approche par le plateau magique, avec ses lapiaz (et la cheminée du Paradis) et la vue sur la Chartreuse. Beaucoup de magie et de majesté sur cette boucle qui se poursuit ensuite jusqu'au Dôme de Bellefont, avant de reprendre la crête jusqu'au Pas de Rocheplane. Je termine la boucle bien fatiguée, de quoi m'inquiéter un peu pour les prochaines échéances...

Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane

Départ : St Hilaire du Touvet, Les Vials, parking du cimetière

 

Itinéraire : Remonter la piste de ski juste à gauche du téléski des Ruches. Plus haut on retrouve un sentier en lisière de bois, qu'on continue de remonter jusqu'à la piste transversale. Prendre à gauche sur la piste et suivre le balisage. Rester sur la piste à droite et continuer à monter jusqu'à l'intersection (panneaux jaunes). Prendre à droite en direction de la source des Sangliers et suivre le balisage rouge et jaune. Après une partie de piste, bien monter par le sentier à gauche jusqu'au réservoir et trouver l'intersection de la Source des Sangliers (panneaux jaunes). Monter à gauche en direction du Pas de Rocheplane. Suivre le sentier et le balisage jaune pour cette partie bien raide puis dans les rochers et déboucher sur le plateau (panneaux). Prendre à gauche en direction de la cheminée du Paradis. Suivre la sente cairnée sur la ligne de crête et descendre par la cheminée du Paradis (flèches rouges et bleues discrètes). Continuer tout droit par la sente cairnée et rejoindre le plateau puis la Croix de la Dent de Crolles.

 

Descendre à droite (nord) par le sentier balisé jaune jusqu'à l'intersection (panneaux jaunes). Prendre à droite le GR9 balisé rouge et blanc en direction du col de Bellefont. Rester sur le GR pour cette traversée et remonter par les lacets jusqu'au Col de Bellefont (1902m). Continuer à droite sur la crête et remonter jusqu'à son faîte. Petit AR à gauche jusqu'au Dôme de Bellefont. Revenir sur ses pas et continuer sur la ligne de crête en suivant la sente cairnée jusqu'au collet du Pas de Rocheplane. Descendreà gauche par le Pas de Rocheplane comme à l'aller jusqu'à la Source des Sangliers. Continuer tout droit et suivre le chemin balisé jaune qui traverse plusieurs pistes avant de rejoindre la route (terminus, maisons). Prendre à droite, puis le chemin à droite pour rejoindre le parking du cimetière.

 

Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane

Timing : 4h30

D+ : 1650m

Distance : 20 kms

Carte : 3334 OT Chartreuse Sud

Massif : Chartreuse

Qui? : toute seule

Cote d'amour : ♥♥♥♥♥

Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Dent de Crolles (2062m) et Dôme de Bellefont (1975m), par le Pas de Rocheplane
Repost 0
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 17:54
Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche

Belledonne a revêtu ses couleurs d'automne et malgré le beau temps, le petit vent glacial et les quelques centimètres de neige au-dessus de 2000m d'altitude me font frémir devant l'hiver si proche... Raison de plus pour en profiter... Au-delà du Lac de Crop, l'itinéraire devient plus sauvage, rocheux, avec un beau passage dans les blocs pour atteindre la Brèche de Roche Fendue. La traversée versant est est magnifique, sauvage, mais la sente est aisée à suivre car l'itinéraire a été rebalisé. Un beau morceau de parcours de l'Echappée Belle, superbe souvenir pour moi bien sûr, que je refais avec grand plaisir. Rentrée rapide par le Pas de la Coche et retour à la civilisation, toujours un peu étrange de se reconnecter à la vie urbaine après quelques heures en solitaire dans la nature...

Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche
Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche
Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche

Départ : Parking du Pont de la Betta, terminus de la petite route qui part de Prabert (sortie Brignoud, Laval)

 

Itinéraire : Depuis l'épingle route / piste, prendre le sentier qui monte en forêt et débouche sur le réservoir / retenue hydraulique. Prendre à droite et traverser par la petite passerelle. Continuer sur la piste. Le chemin se rétrécit et se prolonge par un sentier qui monte dans les bois puis sort de la forêt et grimpe jusqu'au lac de Crop. Continuer le sentier au-delà du lac en suivant le balisage jaune et du GR. Sur le replat juste en dessous du Col de la Mine de Fer, laisser le GR et prendre une petite sente cairnée à gauche en direction de la Brèche de Roche Fendue (balisage jaune). Descendre dans une petite dépression avant de remonter au milieu de gros rochers jusqu'à la Brèche de Roche Fendue.

Basculer de l'autre côté et descendre en direction du Rivier d'Allemont / Pas de la Coche (inscription sur Rocher). Suivre le balisage jaune pour rester sur la sente jusqu'à une intersection bien marquée (inscription sur rocher, cairns). Prendre à gauche pour une longue traversée alternant descentes et remontées en suivant le balisage jaune jusqu'au Pas de la Coche. Descendre à gauche par le sentier bien fréquenté jusqu'au bas du Vallon du Vénétier. Continuer par la piste à gauche qui remonte très légèrement en suivant toujours le balisage rouge et blanc du GR. Au collet, continuer à descendre et rejoindre le réservoir. Reprendre le sentier de montée pour rejoindre le parking.

Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche
Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche
Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche

Timing : 3h20

D+ : 1450m

Distance : 14 kms

Carte : 3335 ET Bourg d'Oisans

Massif : Belledonne

Qui? : toute seule

Cote d'amour : ♥♥♥♥♥

Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche
Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche
Brèche de Roche Fendue (2445m), boucle par le Lac de Crop et le Pas de la Coche
Repost 0
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 17:25
Roc Mazilier (1949m), par le Pas de la Selle, la Plaine de la Queyrie et le Pas du Fouillet

De retour du RIF, petite balade dans mes montagnes, direction les Hauts Plateaux du Vercors. Les pieds sont un peu fragiles mais les jambes répondent sans problème.

Il a neigé dans la nuit, et le plateau est saupoudré de neige, c'est magique, dans une ambiance hivernale avec un fort vent du nord. Au départ de la Bâtie (St Michel les Portes), la boucle est splendide : on monte sous le Mont Aiguille jusqu'au Col de l'Aupet, puis après une petite traversée sur la crête, on continue la montée jusqu'au Pas de la Selle. La boucle sur les Hauts Plateaux par la cabane du Lau puis la Plaine de Queyrie est un enchantement. Rapide AR au sommet du Roc Mazilier, pour la vue majestueuse sur le Grand Veymont et le Petit Veymont. Ensuite c'est le retour, légèrement rallongé pour profiter encore du plateau par le Pas du Fouillet (câbles). Et pour finir du single encore du single sur les contreforts du Veymont.

Roc Mazilier (1949m), par le Pas de la Selle, la Plaine de la Queyrie et le Pas du Fouillet
Roc Mazilier (1949m), par le Pas de la Selle, la Plaine de la Queyrie et le Pas du Fouillet
Roc Mazilier (1949m), par le Pas de la Selle, la Plaine de la Queyrie et le Pas du Fouillet

Départ : La Bâtie (église)

 

Itinéraire : Prendre le chemin qui monte de l'autre côté de la route face à l'église, en direction du col de l'Aupet. A l'intersection, continuer le chemin plat à gauche en direction du col de l'Aupet. Il traverse le ruisseau des Pellas et arrive sur un chemin. Descendre à gauche et rejoindre la piste. Monter à droite en direction du Col de l'Aupet. A l'intersection (poteau) continuer à monter sur le chemin principal et rejoindre le Col en suivant le balisage jaune sous le Mont Aiguille (courte redescente avant le col). 

Continuer sur la crête en suivant le sentier. Il part à droite sur le flanc et récupère un sentier de montée. Continuer à monter à gauche pour rejoindre le Pas de la Selle (cairn).

Au Pas de la Selle,  ne pas suivre les cairns qui montent à gauche, mais continuer tout droit (sente, cairns) et rejoindre la cabane de Lau. Continuer sur la sente et rejoindre la plaine de la Queyrie. Remonter la plaine à droite et retrouver le sentier principal. Avant de rejoindre le goulet des Bachassons, monter au sommet du Roc Mazilier à gauche en AR (court, hors sentier).

Recupérer le sentier et continuer en restant sur le plateau surplombant par la gauche le goulet des Bachassons. Le sentier redescend légèrement en direction de la cabane des Aiguillettes. Juste avant le replat situé avant la cabane, prendre la sente qui part à droite et rejoint la crête (cairn). Le sentier bascule de l'autre côté et traverse par le Pas du Fouillet (câbles) pour rejoindre le sentier des Bachassons. Descendre jusqu'à l'intersection (alt 1390m environ).

Prendre à gauche (croix) et suivre le sentier balcon. On retrouve un balisage jaune et vert. Le sentier serpente entre les différents rentrants jusqu'à une intersection. Continuer à droite jusqu'à l'intersection de Tiolache 200m plus loin. Descendre à droite en direction de la Bâtie. On retrouve le chemin emprunté à l'aller, prendre à gauche pour rejoindre la Bâtie.

Roc Mazilier (1949m), par le Pas de la Selle, la Plaine de la Queyrie et le Pas du Fouillet
Roc Mazilier (1949m), par le Pas de la Selle, la Plaine de la Queyrie et le Pas du Fouillet

Timing : 3h15

D+ : 1150m

Distance : 18 kms

Carte : 3236 OT Villars de Lans

Massif : Vercors

Qui? : toute seule

Cote d'amour : ♥♥♥♥♥

Roc Mazilier (1949m), par le Pas de la Selle, la Plaine de la Queyrie et le Pas du Fouillet
Roc Mazilier (1949m), par le Pas de la Selle, la Plaine de la Queyrie et le Pas du Fouillet
Repost 0
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 13:12
Victoire sur le Raid In France 2015

Tellement contente de cette belle victoire sur mon raid aventure préféré, le RIF, avec une équipe Raidlight bien soudée, Seb Raichon, Nicolas Seguin alias Colo et Romuald Viale, après 81h46 de course.

Tellement fière de mon cap'tain orienteur Seb, celui-là je pourrais le suivre des jours et des nuits jusqu'au bout du monde!

Une course un peu dingue où on alterne entre tête de course et puis la dégringolade avec la tendinite de Colo qui nous fait ralentir ralentir ralentir en trail... On se pose la question de l'abandon, mais avec Seb on trouve les arguments objectifs pour prouver à Colo que son calvaire est bientôt fini : il reste encore pas mal de kms à pied, mais le dernier treck est en montée alors que c'est la descente qui le fait le plus souffrir, et après il reste encore 3 sections dont 2 à VTT pour se refaire... C'est ce qu'on tente et ce sera payant pour ancrer encore dans nos têtes qu'en raid jusqu'à la dernière minute ce n'est jamais fini.

Victoire sur le Raid In France 2015Victoire sur le Raid In France 2015
Victoire sur le Raid In France 2015Victoire sur le Raid In France 2015

Mercredi 00h, c'est le départ sous la pluie pour une CO dans Hauteville. On part pour près de 4 jours mais c'est la bousculade sur la ligne de départ et au bout de 3 pas je me fais piétiner et m'apprêter à m'écrouler sur le trottoir lorsqu'une main me rattrape par la peau du sac à dos et me soulève je suis étonnée ce doit être un géant : c'est Romuald.

Et puis on enchaîne sur une section trail en orientation compliquée. Jardinage de 2h30 sur la balise 6. On est la 1ère équipe sur les lieux, mais au fur et à mesure toutes les équipes se regroupent pour chercher cette foutue balise. Enfin on la trouve mais bien des équipes sont passées avant nous. C'est reparti pour une chasse poursuite et on rattrape peu à peu les équipes. On arrive à la section Paddle en tête, talonnés par FMR. Heureusement le Paddle est court et on enchaîne sur une nouvelle section Trail.

Victoire sur le Raid In France 2015
Victoire sur le Raid In France 2015

Ensuite on enchaîne sur du VTT avant d'arriver à la section kayak. Heureusement, le kayak est coupé par 2 portages qui font dérouiller un peu les jambes et la tête. Je fais équipe avec Romuald (le pauvre) et on a un peu de mal à suivre Seb et Colo.

On finit la section dans la nuit, avec un beau rapide, et ce c'est pas ça qui va me faire aimer le kayak : un rapide briefing d'un guide avant le rapide nous indique qu'il faut passer très à gauche, à 1m de la rive. Sauf que le Romu il a pas bien compris que le rapide, c'était tout de suite maintenant. Et lorsqu'on débouche sur le pont, je comprends tout de suite que l'affaire est très mal engagée. Je fais tout ce que je peux pour pagayer le plus fort possible, mais on se retourne et je me retrouve sous l'eau coincée sous le kayak. J'arrive enfin à me dégager et sors la tête de l'eau pour croiser le regard de Romu de l'autre côté du kayak. Ouf, il est là mon co-équipier. Retour sous l'eau coincée encore par le kayak contre le courant... Je ressors et cette fois arrive à m'agripper au kayak. Seb et Colo viennent à notre aide pour retourner le kayak et grimper dessus. L'eau est glaciale mais surtout il faut que je digère pendant quelques minutes le stress. Heureusement il reste 2kms avant l'arrivée de la section pour se changer et repartir rapidement pour se réchauffer. Quand je pense que le Seb il m'avait promis un kayak EASY avec Romu. Je me voyais rêvasser sur les sections kayak.... Benj m'avait déjà fait le coup avec Oliv sur le RIF 2012 où on a dû se renverser 10 fois, alors la prochaine fois qu'on me dit que je fais équipe avec un super kayakiste, je refuse tout net de partir.

On repart sur une section VTT. Romu lutte contre le sommeil le pauvre mais on le convainc de ne pas dormir tout de suite car le canyon est là qui va nous réveiller. Très joli canyon de la Fouge, sans difficulté, une succession de rappels et on remonte. C'est reparti en VTT, cette fois on s'autorise un petit dodo mais la pluie nous réveille. C'est le début du déluge qui va s'abattre durant toute cette section et la suivante, en treck. Du coup la section cordes se réduit à une via ferrata, sans la remontée de cordes prévue initialement par l'organisation. Colo commence à bien souffrir et traîner la patte, mais on arrive à l'Assistance à Hauteville en tête de course.

Victoire sur le Raid In France 2015

Le repos imposé est de 3h minimum mais j'ai beaucoup de mal à dormir car il y a beaucoup de bruit. On n'est pas très efficace sur cette transition, et lorsqu'on repart, l'équipe FMR est déjà repartie. La pluie a cessé et on peut profiter des magnifiques points de vue sur le Mont Blanc sur la section VTT du plateau du Retord. Et puis, alors qu'on est repassé en tête, c'est le calvaire de Colo sur les sections Treck suivantes. Il marche avec de plus en plus de difficultés, et même si on essaie de l'aider en montée, en descente c'est vraiment la vitesse escargot. Son moral baisse et il nous fait bien rire lorsqu'il nous demande de le laisser dans un trou ou alors de l'achever. Mais il serre les dents et on est tous d'accord pour se battre jusqu'au bout. Colo reste stoïque sur les 2 sections de treck heureusement entrecoupées d'un peu de barque. Les équipes Columbia puis FMR nous dépassent.

 

Victoire sur le Raid In France 2015

Et puis c'est les dernières sections : VTT / kayak / VTT. Colo ne souffre plus et nous nous relançons dans la course. Très belle descente avec FMR sur les talons, je me régale. Kayak (sans rapide) puis à nouveau VTT, dernière section. On est repassé devant FMR en espérant ne plus les revoir (en course). Très longue montée où on dort 15 min. On repart d'un meilleur pied, et Seb nous fait une très belle orientation et on tombe pile sur ... les Espagnols! Tiens, je les avais oubliés! Pas de balise, on cherche un peu et puis Seb nous dit être sûr de lui, la balise devait être au carrefour des Espagnols. On prend une photo, et on repart. On croise l'orga qui nous confirme que la balise n'était pas en place... Descente puis remontée, on pense que les Espagnols en ont profité pour prendre le large, mais à notre grand étonnement on les rejoint rapidement. Là, je me dis que ça va chauffer. Je réfléchis : pas envie de faire pipi, j'ai limite froid, j'ai mangé une barre il n'y a pas longtemps, bon ben je suis prête pour l'accélération non stop jusqu'à l'arrivée. On reste quelques minutes avec les Espagnols, mais à un croisement, bizarre, ils s'arrêtent. Bon ben nous y va. Seb part à droite et nous fait une orientation parfaite jusqu'à la prochaine balise. On continue sur ce rythme jusqu'au PC. On nous annonce en tête. Dingue, mais ils sont passés où les Columbia? On finira la course sur un rythme rapide craignant un retour des Columbia, ayant du mal à comprendre qu'ils nous laissent la victoire si facilement. Ils étaient à ce stade certainement trop épuisés pour se battre alors qu'on avait encore pas mal les jambes. On apprendra qu'ils ont passé plus d'1h à chercher cette balise 42, peut-être plus assez lucides pour prendre une photo (alors qu'ils avaient déjà été confronté à ce cas d'une balise manquante plus tôt dans la course, à Plan Morteau, comme toutes les équipes)? 

Cette fois-ci fin des rebondissements, on franchit la ligne d'arrivée en vainqueurs, je vois avec émotion mon Den's avec ma Léonie dans ses bras et ma Capucine.

Victoire sur le Raid In France 2015

Merci Colo de t'être accroché, merci Romu si solide, et merci mon Seb visionnaire

et merci mon Den's pour l'aide logistique d'avant course, et de m'avoir entraînée au montage / démontage du VTT

Merci les gars, pour le résultat, mais aussi pour cette belle course si riche

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 17:57
Col de l'Arc (1736m) et Col Vert (1766m)

C'est une belle boucle au départ du plateau de St Ange, qui ravira les baskets versant ouest sur le très joli sentier balcon du GR91, avant un retour sur le balcon est réservé aux traileurs penchant montagnard : mieux vaut ne pas glisser sur ce sentier escarpé et du coup pas du tout roulant. En fait le problème principal est ce panneau d'avertissement au départ du sentier, juste sous le Col Vert, qui fait monter la pression et met le trouillomètre en éveil (c'est sans doute le but d'ailleurs). Je rencontre 3-4 personnes sur ce sentier, d'un aspect de randonneur tout à fait normal (c'est à dire pas le genre qui revient de l'Everest ou d'une voie d'escalade aventure), alors je prends aussi un air tout à fait normal, alors que je suis un poil inquiète quand même (et pourtant je sais l'avoir déjà emprunté il y a quelques années). Bon, moralité, faut pas lire les panneaux. Mais ce sentier est forcément à éviter en début de saison / sol humide.

Col de l'Arc (1736m) et Col Vert (1766m)
Col de l'Arc (1736m) et Col Vert (1766m)
Col de l'Arc (1736m) et Col Vert (1766m)

Départ : parking du Pré du Four, terminus de la petite route forestière du plateau de St Ange, depuis Claix / les Allières

 

Itinéraire : Prendre la piste, passer la barrière et continuer jusqu'à l'intersection. Prendre le chemin qui monte à droite. Il rejoint une piste plus haut. Prendre à droite jusqu'à l'intersection (panneaux jaunes). Continuer à monter à gauche en direction du Col de l'Arc. Le sentier devient plus roulant et débouche de la forêt. Continuer à monter jusqu'au Col de l'Arc.

Basculer et descendre versant ouest (Villard de Lans). A l'intersection en sous-bois, prendre le GR91 à gauche en direction de Roybon. Rester sur le GR91 en passant les différentes combes, jusqu'à l'intersection de la source du Roybon (panneaux, clôture). Monter à gauche en direction du Col Vert. Continuer à monter jusqu'au Col Vert. 

Descendre versant est par le sentier en lacets puis en traversée. Repérer le sentier du balcon est quelques mètres plus bas et le rattraper par le pierrier (ou continuer jusqu'à la cabane pour le prendre / on peut aussi descendre sur le balcon est directement du col). Prendre le balcon est à gauche et suivre la sente escarpée (balisage jaune/bleu, et balisage rouge). Ne pas s'écarter de la sente qui remonte jusqu'à l'intersection du Roc Cornafion. PRendre la sente qui descend à droite (balisage jaune/bleu) et la suivre jusqu'au Col de l'Arc.

Descendre à droite comme à l'aller jusqu'à l'intersection de lisière de bois, juste sous le col (panneaux en bois). Descendre à droite, retrouver un balisage jaune et suivre le sentier jusqu'à la piste. Prendre à gauche et suivre la piste principale jusqu'au parking.

Col de l'Arc (1736m) et Col Vert (1766m)
Col de l'Arc (1736m) et Col Vert (1766m)
Col de l'Arc (1736m) et Col Vert (1766m)

Timing : 3h50

D+ : 1250m

Distance : 20 kms

Carte : 3235 OT Autrans

Massif : Vercors

Qui? : toute seule

Cote d'amour : ♥♥♥♥

Col de l'Arc (1736m) et Col Vert (1766m)
Repost 0

odq92qae

Recherche