Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 23:30
Raid in France - Ardèche - 2e équipe

Raid in France est the raid que j'affectionne particulièrement... J'ai participé à toutes les éditions possibles, c'est à dire toutes sauf celles de mes 3 grossesses... 

Pour cette édition en Ardèche, je fais équipe avec Adrien, Colo et Julien qui est venu gentiment compléter notre équipe Naturex. Clairement notre objectif est de gagner ce raid. On finit finalement 2e, j'avoue une petite déception pour moi.

Au-delà de la performance ou de la contre-performance (sans vouloir dramatiser les choses, ce n'est qu'un raid!), il reste un raid toujours magnifique dans son parcours et son vécu en équipe.

Raid in France - Ardèche - 2e équipe

A l'heure où j'écris ces lignes, c'est à dire 2 semaines après la fin du raid, voici ce que je retiens :

- une belle première moitié de raid où nous faisons la course en tête, le moral est bon. De très jolis passages dans les gorges typiques ardéchoises, un kayak sur le Rhône trop long mais qui passe finalement (grâce à Adrien qui me permet de faire de fréquentes courtes pauses dodo!)

- Quelques erreurs d'orientations, un gros coup de bambou pour Adrien , puis pour Julien à la peine sous la chaleur, ce qui rend la 2e moitié du raid un peu laborieuse... On se traîne... si bien qu'on devient 3e

- Le dernier sursaut, un final éblouissant, qui sauve dans ma tête le déroulement de ce raid. Julien se réveille dans la fin du dernier treck et accepte de se remettre à courir, ainsi qu'Adrien. On devient surmotivé et on court sans s'arrêter ce qui nous vaut de revenir sur Gravelines à la dernier transition. Un dernier VTT avec eux où on essaie de les semer...pas facile... On croit la 2e place nous échapper lorsque je crève. Réparation express d'Adrien, on y croit encore et on a raison puisqu'on revient une 2e fois sur Gravelines, 1 km avant l'arrivée au lac. On décide de franchir ensemble la ligne d'arrivée ne voulant pas jouer la course sur la section très aléatoire et non représentative du voilier de 10 min. 

Raid in France - Ardèche - 2e équipe
Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 13:12
Victoire sur le Raid In France 2015

Tellement contente de cette belle victoire sur mon raid aventure préféré, le RIF, avec une équipe Raidlight bien soudée, Seb Raichon, Nicolas Seguin alias Colo et Romuald Viale, après 81h46 de course.

Tellement fière de mon cap'tain orienteur Seb, celui-là je pourrais le suivre des jours et des nuits jusqu'au bout du monde!

Une course un peu dingue où on alterne entre tête de course et puis la dégringolade avec la tendinite de Colo qui nous fait ralentir ralentir ralentir en trail... On se pose la question de l'abandon, mais avec Seb on trouve les arguments objectifs pour prouver à Colo que son calvaire est bientôt fini : il reste encore pas mal de kms à pied, mais le dernier treck est en montée alors que c'est la descente qui le fait le plus souffrir, et après il reste encore 3 sections dont 2 à VTT pour se refaire... C'est ce qu'on tente et ce sera payant pour ancrer encore dans nos têtes qu'en raid jusqu'à la dernière minute ce n'est jamais fini.

Victoire sur le Raid In France 2015Victoire sur le Raid In France 2015
Victoire sur le Raid In France 2015Victoire sur le Raid In France 2015

Mercredi 00h, c'est le départ sous la pluie pour une CO dans Hauteville. On part pour près de 4 jours mais c'est la bousculade sur la ligne de départ et au bout de 3 pas je me fais piétiner et m'apprêter à m'écrouler sur le trottoir lorsqu'une main me rattrape par la peau du sac à dos et me soulève je suis étonnée ce doit être un géant : c'est Romuald.

Et puis on enchaîne sur une section trail en orientation compliquée. Jardinage de 2h30 sur la balise 6. On est la 1ère équipe sur les lieux, mais au fur et à mesure toutes les équipes se regroupent pour chercher cette foutue balise. Enfin on la trouve mais bien des équipes sont passées avant nous. C'est reparti pour une chasse poursuite et on rattrape peu à peu les équipes. On arrive à la section Paddle en tête, talonnés par FMR. Heureusement le Paddle est court et on enchaîne sur une nouvelle section Trail.

Victoire sur le Raid In France 2015
Victoire sur le Raid In France 2015

Ensuite on enchaîne sur du VTT avant d'arriver à la section kayak. Heureusement, le kayak est coupé par 2 portages qui font dérouiller un peu les jambes et la tête. Je fais équipe avec Romuald (le pauvre) et on a un peu de mal à suivre Seb et Colo.

On finit la section dans la nuit, avec un beau rapide, et ce c'est pas ça qui va me faire aimer le kayak : un rapide briefing d'un guide avant le rapide nous indique qu'il faut passer très à gauche, à 1m de la rive. Sauf que le Romu il a pas bien compris que le rapide, c'était tout de suite maintenant. Et lorsqu'on débouche sur le pont, je comprends tout de suite que l'affaire est très mal engagée. Je fais tout ce que je peux pour pagayer le plus fort possible, mais on se retourne et je me retrouve sous l'eau coincée sous le kayak. J'arrive enfin à me dégager et sors la tête de l'eau pour croiser le regard de Romu de l'autre côté du kayak. Ouf, il est là mon co-équipier. Retour sous l'eau coincée encore par le kayak contre le courant... Je ressors et cette fois arrive à m'agripper au kayak. Seb et Colo viennent à notre aide pour retourner le kayak et grimper dessus. L'eau est glaciale mais surtout il faut que je digère pendant quelques minutes le stress. Heureusement il reste 2kms avant l'arrivée de la section pour se changer et repartir rapidement pour se réchauffer. Quand je pense que le Seb il m'avait promis un kayak EASY avec Romu. Je me voyais rêvasser sur les sections kayak.... Benj m'avait déjà fait le coup avec Oliv sur le RIF 2012 où on a dû se renverser 10 fois, alors la prochaine fois qu'on me dit que je fais équipe avec un super kayakiste, je refuse tout net de partir.

On repart sur une section VTT. Romu lutte contre le sommeil le pauvre mais on le convainc de ne pas dormir tout de suite car le canyon est là qui va nous réveiller. Très joli canyon de la Fouge, sans difficulté, une succession de rappels et on remonte. C'est reparti en VTT, cette fois on s'autorise un petit dodo mais la pluie nous réveille. C'est le début du déluge qui va s'abattre durant toute cette section et la suivante, en treck. Du coup la section cordes se réduit à une via ferrata, sans la remontée de cordes prévue initialement par l'organisation. Colo commence à bien souffrir et traîner la patte, mais on arrive à l'Assistance à Hauteville en tête de course.

Victoire sur le Raid In France 2015

Le repos imposé est de 3h minimum mais j'ai beaucoup de mal à dormir car il y a beaucoup de bruit. On n'est pas très efficace sur cette transition, et lorsqu'on repart, l'équipe FMR est déjà repartie. La pluie a cessé et on peut profiter des magnifiques points de vue sur le Mont Blanc sur la section VTT du plateau du Retord. Et puis, alors qu'on est repassé en tête, c'est le calvaire de Colo sur les sections Treck suivantes. Il marche avec de plus en plus de difficultés, et même si on essaie de l'aider en montée, en descente c'est vraiment la vitesse escargot. Son moral baisse et il nous fait bien rire lorsqu'il nous demande de le laisser dans un trou ou alors de l'achever. Mais il serre les dents et on est tous d'accord pour se battre jusqu'au bout. Colo reste stoïque sur les 2 sections de treck heureusement entrecoupées d'un peu de barque. Les équipes Columbia puis FMR nous dépassent.

 

Victoire sur le Raid In France 2015

Et puis c'est les dernières sections : VTT / kayak / VTT. Colo ne souffre plus et nous nous relançons dans la course. Très belle descente avec FMR sur les talons, je me régale. Kayak (sans rapide) puis à nouveau VTT, dernière section. On est repassé devant FMR en espérant ne plus les revoir (en course). Très longue montée où on dort 15 min. On repart d'un meilleur pied, et Seb nous fait une très belle orientation et on tombe pile sur ... les Espagnols! Tiens, je les avais oubliés! Pas de balise, on cherche un peu et puis Seb nous dit être sûr de lui, la balise devait être au carrefour des Espagnols. On prend une photo, et on repart. On croise l'orga qui nous confirme que la balise n'était pas en place... Descente puis remontée, on pense que les Espagnols en ont profité pour prendre le large, mais à notre grand étonnement on les rejoint rapidement. Là, je me dis que ça va chauffer. Je réfléchis : pas envie de faire pipi, j'ai limite froid, j'ai mangé une barre il n'y a pas longtemps, bon ben je suis prête pour l'accélération non stop jusqu'à l'arrivée. On reste quelques minutes avec les Espagnols, mais à un croisement, bizarre, ils s'arrêtent. Bon ben nous y va. Seb part à droite et nous fait une orientation parfaite jusqu'à la prochaine balise. On continue sur ce rythme jusqu'au PC. On nous annonce en tête. Dingue, mais ils sont passés où les Columbia? On finira la course sur un rythme rapide craignant un retour des Columbia, ayant du mal à comprendre qu'ils nous laissent la victoire si facilement. Ils étaient à ce stade certainement trop épuisés pour se battre alors qu'on avait encore pas mal les jambes. On apprendra qu'ils ont passé plus d'1h à chercher cette balise 42, peut-être plus assez lucides pour prendre une photo (alors qu'ils avaient déjà été confronté à ce cas d'une balise manquante plus tôt dans la course, à Plan Morteau, comme toutes les équipes)? 

Cette fois-ci fin des rebondissements, on franchit la ligne d'arrivée en vainqueurs, je vois avec émotion mon Den's avec ma Léonie dans ses bras et ma Capucine.

Victoire sur le Raid In France 2015

Merci Colo de t'être accroché, merci Romu si solide, et merci mon Seb visionnaire

et merci mon Den's pour l'aide logistique d'avant course, et de m'avoir entraînée au montage / démontage du VTT

Merci les gars, pour le résultat, mais aussi pour cette belle course si riche

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 21:57
T Raid X - Finale Championnat de France Raids

6 jours, c'est ce qu'il m'aura fallu pour digérer les 6 secondes qui nous manquent pour gagner le titre de champion de France de raids, au scratch et en mixte puisque c'est l'équipe mixte Cap Opale qui termine à la 1ère place. Un raid très typé orientation, avec beaucoup de choix stratégiques à effectuer puisqu'il est impossible de réaliser tout le parcours et qu'il faut choisir ses sections en fonction du temps qu'on estime qu'elles vont nous rapporter....

Je retrouve avec grand plaisir Seb et Adrien excellents orienteurs, sur un parcours qui ne me plait évidemment que très très moyennement : du gros chemin et beaucoup de boue, pas tellement de déniv mais des bosses tout de même... des ronces et de la forêt...de jolis canaux en kayak...

Je me suis tout de même bien fait plaisir sur ces 22 heures de course, c'est chouette d'être un peu à la bagarre... bon les 6 secondes, y 'en a un paquet dans 22 heures de course, du petit pipi au bip final, en passant par les 2 crevaisons et les nombreux arrêts ravito... En revoyant le film de la course, on revoit tous les moments où on se trouve bien paresseux bien cool....

Bon ben on avait qu'à être meilleurs et prendre une balise de +!

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 18:45
Raid du Mercantour

Voilà un bon petit raid qui donne un sacré moral! Au départ j'étais quand même bien motivée, il le faut pour aller dans le Mercantour sur le we! Il faut dire que j'étais bien contente de faire équipe (enfin!) avec Séb et Adrien. Petite crève la semaine d'avant, je tousse et tousse, alors j'espère bien que cette toux ne va pas m'empêcher de ventiler. Mais à ma grande surprise, je suis plutôt bien physiquement, et contente de voir que je suis les gars sans trop de problème.

Formule 2+1 (2 toujours en course, avec changement à chaque section), ce qui veut dire des coupures / repos, mais aussi des sections plus rapides... Un peu frustrant de ne pas faire 100% du parcours, mais sympa d'être dans un mode course relativement rapide tout au long de la journée... On essaie d'accrocher les 2 équipes de tête sur les 2 jours, mais le Team Garmin (Sylvain Camus, JC Bette et Gaetan Ferrando), et surtout le Team Montagny / Faillard / Bourrin sont plus rapides que nous.

Un très bon résultat pour notre équipe 400 Team Raidlight: 1ère équipe mixte, et 3e au scratch

Une belle satisfaction personnelle de me sentir à peu près au niveau des garçons, avec de très bonnes sensations à pied, et en montée VTT, aïe en descente VTT je fais perdre pas mal de minutes à Adrien qui m'attend gentiment... Va falloir rouler un peu plus...

Cote d'amour : ♥♥♥♥

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 20:55

Le raid ANSA n'est pas vraiment notre type de raid préféré : du plat et beaucoup de CO, mais il a l'immense avantage de se dérouler en Seine et Marne, dans les environs de Fontainebleau, c'est à dire à côté de chez mes parents! C'est donc l'occasion de faire un raid avec Denis, et ne soyons pas trop difficiles, la forêt de Fontainebleau est belle (en général).

Pour cette année, le départ est donné à Morêt sur Loing, pour un parcours qui nous plaît très très moyennement... 3 CO urbaines c'est beaucoup.... et pas mal de kms de plat sur des champs ou routes...

Bon, en fait, le gros problème c'est pas vraiment le raid ANSA, c'est nous : pour la 3e fois qu'on le fait, on arrive au même constat : on a les jambes, mais pas la tête! Il faut dire que les règles sont un poil compliquées, et que la logique globale est assez surprenante : On arrive 3e (scratch) à la 4e section pour la CO en forêt; le temps donné pour cette CO au score est de 1h30. Au bout d'1h30 on repart donc (en ayant loupé quelques balises mais ça c'est parce qu'on est nuls!) pour la section VTT et on réalise qu'on va louper la barrière horaire de 18h de la section d'après (run & bike). Ce qui veut dire qu'on aurait dû réfléchir avant à cette maudite barrière et ne pas faire la CO au score en 1h30 mais par exemple seulement 1h? difficile à avoir cette réflexion lorsqu'on est en tête de course... même si on a été nuls à la CO et qu'on aurait sans doute dû tout ramasser en seulement 1h?

Bref finalement j'étais bien contente de cette barrière horaire, puisque nous avons fait le parcours prévu en VTT pour les 2 sections bike & run , et au vu du parcours (plat, route au chemins de champs), je n'aurai vraiment pas aimé courir sur ces sections!

Allez, on s'est quand même bien fait plaisir, surtout sur :

- la 1ère CO en relais, où on se débrouille très bien tous les deux

- la section VTT chrono, ça c'était bien rigolo

- de beaux passages en VTT, surtout dans le sable !

- CO mémo

On termine tout de même 1ère équipe mixte, mais c'est bien frustrant de se voir faire l'accordéon avec des équipes sans doute plus faibles physiquement mais qui ne font pas nos erreurs de CO ou de lecture...

Allez, à l'année prochaine raid ANSA...

petit commentaire quelques jours plus tard : apparemment on  est rétrogradé à la 3e équipe mixte??? je suis bien perplexe sur la fiabilité des résultats, vu la complexité des règles et le traitement par carton et non doigt électronique....

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 19:49
Raid des Collines

Au dernier moment, Franck me propose d'aller faire le Raid des Collines, à St Romans. 2 secondes d'hésitation, mais l'idée me branche bien, d'aller faire un petit raid de reprise histoire de se remettre dans le bain... Même si je n'avais pas trop d'illusions sur le résultat : outre que ni l'un ni l'autre n'est affûté au niveau physique, en plus le raid est à 100% en orientation et ce n'est pas notre fort non plus!

Finalement je me fais bien plaisir sur ce raid sans prétention, avec un bon niveau d'équipes (je suis bien contente de revoir la moitié de la planète raid!). Finalement, l'orientation aurait pu bien se passer, si je (on) n'avais fait une bourde monstrueuse : inverser le départ et l'arrivée sur la section 2 en VTT suivi d'itinéraire! Il m'aura fallu 1/2 h pour comprendre mon erreur, et donc autant de temps perdu, puisque évidemment je n'arrivais pas à trouver l'itinéraire! Du coup on est obligé de laisser tomber quelques balises ce qui veut dire pas mal de pénalités...

Même pas la peine de regarder les résultats, on est dans les choux!!! Mais ce n'était pas le but de la sortie... Par contre, j'ai pu voir un peu où j'en étais côté physique : il y a beaucoup beaucoup beaucoup de travail à faire avant de retrouver un niveau correct!

Un grand merci à Franck pour cette belle journée sous la pluie, et surtout pour son moral sans faille!

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 13:37

Forcément, pour l'instant je ne peux que dire que je suis déçue et franchement frustrée. C'était un objectif majeur de la saison pour moi, et on avait une super équipe avec Seb, Thomas et Benj. Malgré deux nuits très courtes, (la 1ère dans un formule 1 très bruyant à Montpellier, avec l'équipe X-Bionic qui avait eu la gentillesse de venir me chercher sur la route, et la 2e nuit sur l'aire prévue par l'organisation, malheureusement à 100m d'une salle de fête où il y avait karaoké), j'ai bien les crocs au départ du raid. 

 

On part en 5e ou 6e position, puisque c'était notre place à l'issue du prologue de la veille : un trail en relais 2 par 2, sur un parcours étouffant (montée / descente du Roc Nantais) de 450m de D+. Seb arrive rouge cramoisi pour nous donner le relais, et avec Benj on se donne pour objectif de ne pas perdre de place car devant il y a un petit trou de 2-3min donc ça parait difficile d'en gagner. J'ai la tête qui bouille, ca m'inquiète pour le lendemain, mais on gère, et dans la descente on se dit que l'objectif est atteint. Aïe, on n'a pas vu l'équipe de tchèques débarquer à toute allure pour nous griller 300m avant l'arrivée.

 

Bien sûr, comme d'hab, ce prologue n'a que très peu d'importance, et dès la 1ère section il est vite oublié puisqu'on se retrouve avec les Quechua et Chaud Patates... Malgré un portage un peu dur mais heureusement pas très long, la section roule bien et c'est agréable de démarrer un raid sans se mettre dans le rouge. On arrive sur la CO, beaucoup plus longue que prévue, et la chaleur devient bien prenante. Benj est royal en orientation et on arrive au CP sans encombre.

 

On enchaîne alors avec la section VTT suivante. Roulante, avec quelques belles descentes, je me fais vraiment plaisir, surtout que visiblement je souffre moins de la chaleur que mes équipiers.  

On met plus de temps que prévu sur cette section, et la fin est un peu laborieuse pour Benj qui a un gros coup de moins bien. Avec Seb on le tracte pour le dernier portage et il arrive à l'assistance pas bien du tout.

Tellement pas bien qu'il vômit et est incapable de boire / manger...

 

On repart tout de même pour le trail en mode élastique, on alterne avec Seb, puis on fait le petit train mais Benj s'écroule à chaque balise et on commence à vraiment s'inquiéter. 

On arrive enfin à Roquefort, pour une nouvelle pause. Cette fois-ci on décide de faire une pause d'1h30 en espérant qu'il se remette et puisse enfin boire et manger. Mais rien n'y fait, même si Benj essaie de repartir on est bien obligé de se rendre à l'évidence : il a pris un très gros coup de chaud et ça devient dangereux pour sa santé de continuer.

On appelle nos assistantes adorées, et l'orga : visite du médecin, perfusion et hôpital pour Benj qui en sort heureusement quelques heures après.

et donc abandon de l'équipe Raidlight...

 

A J+2, finalement je relativise un peu cet abandon : c'est vrai que c'est dur sur le moment, mais finalement en voyant le raid se dérouler, je me dis que c'était peut-être le bon raid sur lequel il pouvait nous arriver un abandon : visiblement l'orga a prévu un parcours trop long, et les barrières horaires ne sont pas atteignables sans shunt, même pour les équipes de tête, ce qui rend tout de même la course un peu aléatoire...et puis l'orage qui fait que la course est arrêtée...

Bon en tous cas, bravo aux équipes qui se sont accrochées jusqu'à la fin!!!

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 16:03

Vallon2[2]Le raid de Vallon Pont d'Arc sonne traditionnellement la reprise de la saison de raids... et c'est tant mieux, y'en a marre de l' hiver! Habituellement je n'affectionne pas trop ce raid, trop rapide pour moi, ça fonce au départ, on est toujours dans le rouge, et le kayak puis le passage du "marmitoning" (= une remontée canyon avec des brasses dans des vasques d'eau glaciale) est peut-être rigolo, mais plutôt terrible à vivre pour le coeur.

L'année dernière évidemment je ne l'avais pas fait puisque je venais tout juste d'accoucher...

 

Cette année, Thomas et Flo qui nous ont invités pour le we, s'occupent de Capucine pour qu'on puisse faire ce raid en équipe avec Den's.

 

Et pour une fois, j'apprécie pleinement le raid, je me fais bien plaisir sur un parcours vraiment top. En plus on échappe au marmitoning (trop d'eau!) et le kayak est raccourci à 3,4kms.

 

Vallon[1]Comme d'habitude, ça part vite, mais Den's sort la longe sur ce prologue qui passe du coup plutôt bien et on est 3 ou 4 équipes mixtes à peu d'écart.

 

Un peu de kayak heureusement pas trop long, et c'est reparti pour la 2e section trail, un peu plus technique ce qui me va bien. Cette fois-ci pas de longe, Den's baisse un peu de rythme, et ça me permet de ne pas trop forcer. Aïe l'équipe devant nous loupe le balisage et traverse le ruisseau pour partir sur un mauvais sentier, et on suit sans faire attention... pour se rendre compte au bout d'un moment qu'il n'y a plus de balisage!!! Retour en arrière pour 7-8 min de perdues. Entre-temps Elodie est passée, et nous sommes redescendus en 5e position.

 

On rejoint enfin le parc VTT pour une petite 40aine de kms sur un parcours très chouette, roulant et bien moins boueux que ce que je craignais. Je prends plaisir sur mon superbe scalpel bien léger, même si je fais la première moitié du parcours avec un énorme frottement (juste une protection défaite, mais comme je suis blonde, il me faut déjà 20kms pour comprendre ce qu'il passe et après faut que je demande à Den's si je peux l'enlever!), et que ma chaîne se coince 2 fois... On repasse Elodie et une autre équipe mixte en crevaison, avant d'apercevoir Christine à 10kms de l'arrivée. Bon c'est le moment de faire un effort pour les passer et surtout ne pas leur laisser la chance de nous repasser. Après une bonne petite grimpette, je lâche les freins dans la descente et c'est l'arrivée dans Vallon.

 

vallonVoilà, finalement, il m'aura fallu quelques années pour dire enfin que j'aime le raid de Vallon Pont d'Arc.

 

On termine donc 2e mixte en 5h55, soit une 18e place au scratch.

 

Bravo à Seb et Thomas qui finissent 5e.

 

Un très très grand merci à Thomas et Flo pour leur accueil toujours aussi chaleureux, et bien sûr pour Capucine qui a adoré le chat et les poules (elle sait très bien faire 'cot cot cot' maintenant).

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 15:09

A4m5xkgCEAAzGPP-1-.JPG4 jours avant le raid, je me décide enfin à m'inscrire : Den's ne se sent finalement pas trop en forme pour le faire, et se propose de rester avec Capucine, et la météo s'annonce plutôt bonne pour le we. Reste à trouver un (bon) orienteur, car ce raid est bien technique en orientation et je n'ai pas trop envie de jardiner pendant des heures... La dernière fois que je l'ai fait c'était avec Franck, et c'était moi qui faisais l'orientation, c'est sympa aussi, mais plus long....

 

Après avoir passé 2-3 coups de fil sans résultat (4 jours avant, il faut dire que c'est un peu compliqué...), une idée lumineuse : Colo.

 

Orient-Alpin-9164-1-.JPGL'avantage c'est qu'il a fait le RIF comme moi et donc risque d'avoir un petit reste de fatigue, et a certainement plus développé des qualités d'endurance que sa vitesse. Et je me dis que l'intérêt de l'orientation dans ce raid devrait compenser pour lui le fait d'être en mixte et donc à un rythme moins rapide que le sien.

 

C'est chouette, Colo a l'air bien motivé et c'est parti donc pour une équipe Raidlight inédite.

 

Orient-Alpin-9315-1-.JPGRV à Chamrousse, départ du raid, je ne suis pas très en avance (j'avoue, j'ai attendu le réveil de Capucine!), et la météo est affreuse : brouillard et pluie fine toute la journée.

 

Mais un super raid en compagnie d'un Colo toujours de bonne humeur, qui m'attend un peu, et se débrouille comme un chef à l'orientation.

 

Section 1 : TRAIL'O

ça part vite sur cette section, je souffle, je souffle, mais ça passe bien.

 

Section 2 : VTT'O

On a deux cartes, mais je n'ai pas trop le temps de regarder la mienne. De toutes façons Colo nous fait une orientation impeccable, pas d'arrêt, une belle section et on arrive au parc VTT juste derrière Adrien.

 

Section 3 : CO Longue Distance

C'est effectivement une longue distance, on monte au Lac Achard puis sous la Croix de Chamrousse. Je suis mon Colo bien concentré sur sa carte. Aïe une petite erreur qui nous coûte 10 bonnes minutes à faire une petite boucle pour se retrouver au même endroit. Colo, comme tout orienteur est mortifié...

Orient-Alpin-9318-1-.JPG 

Section 4 : VTT'O suivi d'itinéraire

Enfin j'arrive à suivre ce qu'on fait sur la carte... On est toujours dans le brouillard épais, avec quelques panneaux 'descente dangereuse', qui me font toujours peur alors qu'en fait ça passe très bien, même raide dans la glaise...

 

Section 5 : CO free-order

C'est pas fini, encore une CO un peu longue et technique, cette fois-ci j'ai le temps de regarder la carte mais bien sûr Colo n'a pas besoin de moi...

 

Section 6 : Tir à la carabine

Objectif : réussir nos 5 tirs pour éviter les pénalités qui consistent à des balises supplémentaires à aller chercher lors de la CO sur photo aérienne suivante. Résultat, Colo rate 2 cibles et moi 1...

 

Section 7 : CO sur photo aérienne

Ouf c'est juste quelques petites balises dans la station, allez c'est fini!

 

 

Orient-Alpin-9554-1-.JPGAprès 6h29min de course, on termine donc 1ère équipe mixte et 6e au scratch, ce qui n'est pas mal du tout... devant Adrien (hi hi hi!). 

 

Pendant que le pauvre Colo se tape 3h30 de route pour rentrer chez lui, je retrouve vite ma Capucine... et 2h après je me retrouve en train de vomir... Non, non, c'est pas un coup de froid ou les conséquences de l'effort, c'est juste (encore) une gastro!

 

Cote d'amour : ♥♥♥♥

 

 

P1010197

 

P1010196

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 15:48

P1010104.JPGQuelle semaine riche et forte en émotions, pendant laquelle on sort de la 'vraie vie'  (le boulot, dodo, activités sociales et sportives, la boulangerie, les voitures...) pour vivre une aventure hors du temps et de l'espace à 4 : mon Den's bien sûr, et Benjamin et Olivier de Lozère Sport Nature.

 

500km, + de 20 000m de D+, à répartir entre trail, VTT, Kayak, mais aussi haute montagne, raft, canyon... En non stop, jour et nuit, avec seulement 2 temps de repos de 4h imposés. Un parcours absolument superbe concocté par Pascal Bahuaud, l'organisateur de ce raid magnifique que nous suivons depuis la 1ère édition, et qui est cette année la finale du circuit ARWC, championnat du monde de raid.

 

Autant dire que cette année, les meilleures équipes internationales s'affrontent sur notre terrain de jeu favori, les Alpes : Seagate, Thule, Silva, FJS, mais aussi les français Quechua, Lafuma et bien sûr RaidLight avec 2 équipes au départ.

 

7988621129 d0a39739f4 b6 mois après la naissance de Capucine, le pari pour moi était d'être au niveau de cette compétition pour le meilleur résultat possible pour notre équipe, emmenée à l'orientation par l'excellent Benjamin Monier. Pari gagné, je me sens complètement à l'aise tout le long du raid, pas de coup de mou, la forme physique et le moral. Et notre équipe, après plusieurs rebondissements, termine 6e de cette compétition.

 

Pourtant ça démarre plutôt mal : la veille du départ, Den's et moi avons la gastro, petit cadeau d'au-revoir laissé par notre Capucine. Vomissements et diarrhées, de quoi être en jambes...

 

Heureusement Ben assure grave pour le prologue, course d'orientation dans l'Argentière la Bessée, puisque nous terminons en tête du classement. Cela ne servira pas à grand chose pour la suite, puisque la section haute montagne (AR au col du Sélé) est neutralisée à 7h30 et qu'une bonne partie des équipes arrivera à terminer la section largement dans les temps.

 

C'est au trek suivant que notre équipe capote sérieusement. Den's a la diarrhée et surtout Ben ne se sent vraiment pas en forme. L'avantage c'est que je finis ma gastro tranquillement, elle passe complètement inaperçue entre Den's et Ben. Mais on est sérieusement à la traîne, et Ben me fait peur en restant par terre quelques secondes inconscient...

 

7988624166 ab3231c476 zOn va poursuivre comme ça au mental pendant les sections suivantes, heureusement Ben reste bien accroché à sa carte, et on arrive à remonter les équipes pour la mémorable section de raft sur le Guil.

 

Très très impressionnant! Heureusement lorsqu'on est en raid on se dépasse, donc je n'ai même pas eu peur, mais je ne suis pas sûre que je l'aurai fait hors raid, moi qui ai peur de l'eau... J'ai strictement suivi les consignes de mes coéquipiers à la lettre : rester à genoux au fond du raft et m'accrocher!

 

A269jRxCQAAbbsHOlivier à la barre a voulu faire une manoeuvre dans une cascade et je l'ai vu voler au -dessus de ma tête puis de celle de Ben pour tomber à l'eau...Je ne sais pas quel miracle il a réussi à s'extirper des tourbillons et à s'accrocher au raft, mais j'ai eu peur pour lui...

 

Au sortir du raft, et après un trek assez court, on arrive en début de nuit à la section kayak suivante : on doit respecter la dark zone (section de kayak interdite entre 20h et 6h45) et donc on a droit à un gros dodo de 5-6h (malheureusement un peu froid) dans nos merveilleux alupack (sic!).

 

raftSection kayak sur la Durance, j'ai pleine confiance en mon barreur Olivier, mais dans un rapide, on manque de vitesse car on arrive derrière 2 autres kayaks et on reste bloqué... c'est le passage à l'eau! Pas de pb, on a bien les pagaies, c'est reparti, on arrive juste un peu frigorifiés à la transition.

 

Un peu de trek, et on part enfin pour une belle section de VTT très roulante, au col de Parpaillon. J'ai des ailes, je me sens invicible, et je trouve que les gars n'avancent pas... mais il faut se méfier des contrecoups, alors je ronge mon frein et me range sagement à leur rythme. Dommage car nous sommes à la bagarre avec les Lafuma.

 

7987647208 a64e062368 cOn part ensuite sur un très beau trek dans le parc du Mercantour, après un coup de mieux en début de nuit, Ben fatigue vraiment et j'ai peur qu'il tombe dans le ravin à chaque pas. On s'arrête dormir 1/2 h, puis on repart bien plus en forme.

 

On doit aller chercher une balise au fond de ravines, à un croisement de ruisseaux et le roadbook indique qu'il faut les contourner. Ben étudie la carte et trouve le passage entre 2 grosses ravines... Malheureusement après une longue descente raide dans les broussailles, on est bloqué par une ravine quelques mètres au-dessus de la balise et on doit tout remonter.... Long conciliabule pour savoir ce qu'il faut faire, on décide de faire un grand tour pour contourner toutes les ravines. Résultat, plus de 4 heures perdues sur cette balise et le moral au fond du trou.

 

7998133121 92f75892b2 bAprès une très très longue transition, on repart en VTT en essayant de se motiver : on est resdescendu à la 18e place! En roulant on rattrape quelques équipes et le moral revient. On arrive enfin à la 2e assistance où un strop de 4h nous est imposé. Gros dodo de 2h30 et on repart pour la section trek / canyon de nuit.

 

On avait déjà fait la Clue d'Amen avec Juju il y a quelques années, et c'est bien marrant de le refaire de nuit. A l'entrée du canyon on nous prévient que l'eau est très froide, mais finalement avec ma combinaison 5mm ça passe très bien et je profite un maximum de ce beau canyon. On poursuit avec une belle section de cordes et un beau rappel de 100m pour arriver dans les gorges. Une petite marche en combi qui me vaudrait de beaux frottements derrière les genoux et à la culotte, et on arrive à la section kayak sur le Var.

 

A3MLB6VCAAASHhfSection mémorable, surtout pendant la nuit, 2h45 de bataille avec les rochers et les rapides. On pensait pourtant que cette section serait tranquille, car ouverte à la navigation la nuit, mais en fait c'est la guerre. Olivier et moi avons un éclairage très insuffisant et on a du mal à bien voir les rochers et où passer. A peine partis, le kayak se retourne déjà et je reste bloquée dessous quelques instants avant de réussir à m'extirper.

 

Ce n'est que le début d'une longue lutte, on tombe à l'eau un paquet de fois, et je suis chargée par Olivier de lui indiquer les manoeuvres à faire mais je ne vois pas très bien et mon niveau de lecture de rivière est bien insuffisant... Jamais je n'ai attendu le lever du jour avec autant d'impatience, ayant la sensation de prendre des risques à chaque instant...

 

7998133563 6fa3ba9779 zOn se prend même un piquet en fer qui nous fait encore une fois chavirer, Olivier restant coincé sur le piquet et hurlant à la mort... Moi, voyant les pagaies et le kayak s'éloigner, j'hésite quelques instants avant de de me jeter sur le matériel plutôt que de sauver le bonhomme....ça tombe bien finalement il s'en tire avec une belle éraflure (je l'imaginais déjà transpercé par la pique de fer)...

Bref une section de kayak éprouvante!

 

Les sections suivantes enchaînent trek et VTT, on s'en sort plutôt bien si ce n'est la lutte douloureuse contre le sommeil. La montée à la Madonne est un vrai calvaire de ce point de vue.

 

7988797975 2ba909ea52 zPuis on enchaîne sur la vallée des Merveilles, malheureusement Olivier souffre d'une périostite et traîne la patte.

 

Enfin le dernier VTT, on est à la bagarre avec les Lafuma et tant mieux, ça nous empêche de nous endormir! Malheureusement on prend une moins bonne option qu'eux et ils repassent devant. Ouf le dernier kayak avant l'arrivée, je n'ai rien compris sur ce kayak je crois que je dormais complètement et Olivier aussi. D'ailleurs on avait des dialogues complètement délirants et je suis encore étonnée qu'on ait tout de même trouvé l'arrivée!

 

8001178428 29c76b5e5b bAu final un très beau raid, merci à Ben, Olivier et Den's pour cette belle aventure, on a réussi à aller au bout malgré les embûches pour trouver finalement un beau résultat. Reste bien sûr un poil de déception avec le sentiment qu'on aurait pu faire encore mieux, on aurait pu être à la bagarre avec les équipes de tête, mais bien sûr on trouve toujours des 'si'.

 

Bravo à la 2e équipe Raidlight menée par notre ancien compagnon d'aventure Seb, qui termine 4e.

 

Et plus que jamais le parcours et les épreuves auront été magnifiquement choisies pour ce Raid in France, le plus beau raid qui existe dans ce format (à mon humble connaissance)

 

8008505424 93df1902ff o

Repost 0
Published by Sandrine - dans Raids
commenter cet article

odq92qae

Recherche