Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2022 4 15 /09 /septembre /2022 04:48
Tor des Géants - 3e Femme

350 km et 30 000 m de D+, 3 jours avant l'épreuve, je réalise en regardant le timetable du Tor que ça va être très très long... 

Dimanche 9h50, je crois que ça fait 3 fois que le speaker m'appelle, oui, c'est bien ça , il faut que j'aille dans le SAS élite... bon comme d'habitude je suis un peu perdue, je comprends rien, y a trop de monde, et en regardant les autres je me dis que j'ai 10 kg de trop, 0 muscle et un mental de nunuche....

10h , ouf ça part, j'essaie de ne pas me faire piétiner dans les rues de Courmayeur, zut ça ralentit dans la montée, bon allez le 1er col de l'Arp est passé, ça y est c'est vraiment parti!

J'essaie de prendre mon rythme, comme prévu je ne suis pas aux avant-postes mais je découvre avec plaisir ce début de parcours extrêmement beau. Refuge Deffeyes, Col Haut Pas, Col de Crosatie, je suis plutôt bien sans être dans un grand jour... Je fais un chassé-croisé incessant avec Sophie (Grant), et enfin Valgrisenche.

Bon, ben je suis déjà un peu fatiguée moi, ça m'inquiète pour la suite... La nuit sera d'ailleurs plutôt difficile, j'ai très envie de dormir, et je trouve les montées très très longues. Je sens bien que j'ai beaucoup enchaîné cet été et que je manque de fraicheur. Dommage car les 3 cols Fenêtre, Entrelor et Loson sont magnifiques! Pleine lune, c'est magique. Sophie me lâche au Col Entrelor et je ne la reverrai pas avant longtemps. Lever du jour éblouissant, et base de vie à Cogne.

Allez normalement la 3e section est plus facile et plus courte... N'empêche que je trouve que cela (c'est à dire moi) n'avance pas. Je me fais un peu rattraper, et puis je me réveille enfin dans la descente et je commence à accélérer. J'étais vraiment dans un mauvais rythme! Allez arrivée à Donnas! Je m'autorise un p'tit coup de tél à Denis en repartant, pour le moral....

Je sais que la montée au refuge Coda est très longue, mais j'ai le moral, j'ai quasi fait la moitié et j'ai l'intention de dormir au refuge... D'ailleurs ça passe bien et enfin je me couche pour 1h30... sauf qu'au bout de 45 min impossible de dormir, les portes claquent, les traileurs s'installent.... Tant pis, je repars.

Je ne suis pas très véloce pour cette 2e partie de nuit, surtout en montée. Enfin le jour se lève. 

Torture mentale, le tracé nous fait passer juste sur la terrasse d'un glacier et je louche sur les glaces...mais résiste! Base de vie de Gressoney, je m'applique à bien manger, petits débuts d'ampoule, par contre aucun frottement lié aux vêtements et ça c'est exceptionnel pour moi habituée aux brûlures... je bénis le short / tee-shirt d'Altore... et ça repart... Et à un ravito, j'ai la surprise de croiser Sophie, que je croyais loin devant! Je reste dans mon rythme, mais la vois de temps à autre jusqu'à la base de Cretaz. Je suis vraiment en manque de sommeil, je décide de prendre 2h sans faire attention à Sophie. Je suis extirpé de mon sommeil profond par un bénévole et je repars. Au refuge Barmasse, j'ai 1h d'écart avec Sophie, mais le dodo m'a fait du bien... et quelques heures après j'ai la surprise de la retrouver! Nous papotons un peu, et puis je m'envole, le moral est au top, nous prenons de grosses averses mais j'arrive sans encombre à Oyace, puis à la base de vie d'Ollomont. Y 'a plus qu'à finir! Petit coup d'œil au téléphone, waouh, les copains de 400 Team suivent la course, bien sûr, et puis j'ai un p'tit message de mon Seb qui cavale devant le Tor du Glacier, et j'ai tout plein d'encouragements de ma nouvelle Team Altore!!!! Ca me fait chaud au cœur, et ça me réveille pour ce début de dernière nuit. Refuge Frassati, et Col Malatra, tempête de vent et de pluie, je suis bien couverte mais je fonce pour perdre de l'altitude très vite et me protéger... Le dernier balcon avant le Mont de la Saxe et l'arrivée est très long et je divague, m'imaginant avec mes enfants, demandant à mon dernier de me donner la main parce qu'il y a du vide... Je me force à parler, je me dis qu'il faut juste que je me concentre sur les balises sans penser à autre chose mais c'est compliqué. Enfin Mont de la Saxe, il n'y a plus qu'à descendre. Je pense à Seb qui va regarder mon temps sur ce passage et je me dis que normalement je devrais foncer mais ... je fais pipi, puis j'enlève ma veste, puis j'appelle Denis pour prévenir que j'arrive, puis j'enlève un caillou....pffft comme si je ne voulais pas arriver!

Courmayeur, ça y est je vois l'arche ... C'est bizarre il n'y a personne.... Je suis un peu triste, je ne vois pas Seb... En même temps je me dis que c'est normal, qui pourrait être intéressé par l'arrivée de la 3e Femme à 3h35 du matin? Je suis quand même un peu embêtée parce que j'aimerais bien qu'on enregistre mon arrivée et mon temps.... AAAAh, mais je réalise que je suis à l'arche de départ, l'arche d'arrivée c'est un peu plus loin!!!! Il y a bien l'orga et mon Seb est là, le courageux!!!!! 

89h40 min, 3e Femme, 17e scratch... Merci à Denis, merci aux copains de 400 Team Naturex, merci au Team Altore!

Tor des Géants - 3e Femme
Tor des Géants - 3e Femme
Tor des Géants - 3e Femme
Tor des Géants - 3e Femme
Partager cet article
Repost0
21 août 2022 7 21 /08 /août /2022 19:26
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
L'Echappée Belle est une course qui vous marque à vie, grâce à un parcours sublime traversant Belledonne, et à une organisation extrêmement chaleureuse.
Alors après 3 intégrales, j'étais extrêmement motivée pour participer au Duô des Cimes, parcours spécialement conçu pour les 10 ans de l'EB, très technique voire aérien. Et bien sûr, quel meilleur équipier que mon fidèle Seb, avec qui j'ai déjà partagé tant d'aventures?
Hélas la météo a joué les trouble-fêtes, nous reléguant sur le parcours de l'intégrale jusqu'au Pleynet, avant que l'on puisse enfin s'échapper sur ces fameuses moraines, crêtes, caillasses, blocs, couloirs et autres réjouissances prévues...
Un régal... A partir du Pleynet nous remontons les équipes peu à peu... Je profite d'un Seb en archi forme! A la Pointe Rognier, nous pensons être 3e, ravis d'être sur le podium scratch... Et puis surprise, on nous annonce 2e derrière François d'Haene et Alexis Traub, Antoine Guillon ayant abandonné...
Pas de répit, nous ne voulons pas lâcher cette 2e place alors c'est parti pour un train d'enfer (très relatif, étant donné les km dans les pattes!) jusqu'à l'arrivée... Je cours avec Seb depuis 13 ans, mais il m'a encore éblouie...
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
Echappée Belle - Duô des Cimes - 1er mixte et 2e scratch
Partager cet article
Repost0
22 juillet 2022 5 22 /07 /juillet /2022 15:08
Terre des Dieux, 1ère Femme, 3e Scratch, 180 km et 12000 m en 47h09min
Terre Des Dieux....Le parcours mythique du GR20... Cet ultra restera dans mon coeur et mon esprit... Alors quelques mots :
- D abord oui je suis fière de cette 3e place au scratch même si je sais bien que les conditions étaient favorables (nombre de participants, chaleur, abandons....)
- J ai été très touchée et impressionnée par la gentillesse et l accueil de l organisation et des bénévoles
- Sans surprise j ai adoré le parcours, surtout le technique sauf qu au global c est un poil long 🙄
-L eau des sources est un régal pour qui sait les voir...
- J ai loupé le balisage en début de 1ere nuit avec 3 autres coureurs...on perd quelques minutes et on se recale... Je finis la nuit avec Benoît, merci Benoît pour ta compagnie !
- côté alimentation j ai eu beaucoup de mal à manger... rien qui me tentait sur les ravitos et pas d assistance...
- dans la descente vers Vizzanova, je connaissais l existence d une buvette vers la cascade des anglais.... je rêve de glaces... je regarde la montre, je vise 18h pour me payer cette glace avant la fermeture... 18h15 et je n y suis toujours pas.... j entends le drone sans doute à ma recherche.... je descends en me cachant dans la forêt: je ne peux décemment pas m arrêter manger ma glace sous l oeil de la caméra alors que je suis en course et en 3e position ? J arrive, zut la buvette est fermée 🤣
- ravitos de Campanelle, on me demande ce que je veux manger, je lorgne sur les raisins secs et les tucs.... Heu, rien .... on insiste... malgré moi je lâche "un yaourt "...et la miracle débarquent 2 yaourts, puis dingue on me propose un tiramisu !!!!! Ça ça passe sans pb! De quoi tenir au moins 30km !
- Du coup à Mataze ils ont voulu faire plus fort qu à Campanelle : 2 glaces !
Bref la fin c était royal.... mais loongue la section pour Bavella.
- À Bavella j ai regardé ton Rocher, Sophie, mais je ne me suis pas arrêtée... j avais une course à terminer... J ai déjà tellement pleuré pour toi...
- L arrivée, délivrance, joie et nostalgie....


 

 
Terre des Dieux, 1ère Femme, 3e Scratch, 180 km et 12000 m en 47h09min
Terre des Dieux, 1ère Femme, 3e Scratch, 180 km et 12000 m en 47h09min
Partager cet article
Repost0
24 avril 2022 7 24 /04 /avril /2022 04:28
Trail de Dieulefit - 3e Femme

37 kms et 2000m de D+.... 2 semaines après le Lesotho, je m'inquiète de ma capacité à courir un trail à une allure décente.... Bon en même temps c'est bien pour m'y remettre que je me suis inscrite à ce trail! La veille de course c'est le déluge et je n'en mène pas large; j'écoute la pluie tomber toute la nuit serrée entre mes 2 petits dans notre trafic et je me demande pourquoi je ne suis pas rentrée à la maison tranquille.... Mais voilà, au départ la pluie s'est arrêtée. Alors certes, les 5 premiers km très roulants sont trop rapides pour moi et même la 1ère montée ne passe pas très bien, mais on ne peut pas s'inventer une vitesse qu'on n'a jamais eue.... J'essaie de profiter du parcours vraiment superbe, sur ces mono traces parfaites. Allez, des montées et descentes raides arrivent et je ne me sens pas trop mal... Encore du roulant sur la fin et c'est l'arrivée, en 4h48. 

Beau parcours, orga sympa comme tout, et un beau terrain de jeu à exploiter...

Trail de Dieulefit - 3e Femme
Partager cet article
Repost0
21 août 2021 6 21 /08 /août /2021 05:14
Echappée Belle, 2e Féminine , 19e scratch en 33h12

Très contente de cette course qui me tient tant à coeur : le plateau est très relevé cette année, et comme toujours sur une course, rien n'est acquis... Il a fallu jouer avec les cailloux de Belledonne pour se positionner dans le duo de tête à partir du Habert d'Aiguebelle...  

Daphné Nadoulek me rejoint au Pleynet pour faire mon pacer... Et j'apprécie de l'avoir avec moi pour la nuit!

Echappée Belle, 2e Féminine , 19e scratch en 33h12
Echappée Belle, 2e Féminine , 19e scratch en 33h12
Echappée Belle, 2e Féminine , 19e scratch en 33h12
Echappée Belle, 2e Féminine , 19e scratch en 33h12
Echappée Belle, 2e Féminine , 19e scratch en 33h12
Partager cet article
Repost0
1 août 2021 7 01 /08 /août /2021 19:21
Trail EDF Cenis Tour, 1ère Femme

2 semaines après un UT4M difficile, je n avais pas trop envie de me faire mal, alors côté brouillard c était pareil voire pire, mais sinon côté course c était plus cool (2 fois moins long donc pas comparable ).... Allez les 10 derniers kms étaient un peu pénibles, mais sinon ça allait !

 

82 kms et 4800m de D+ en 12h44

classement scratch : 16e

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2021 6 17 /07 /juillet /2021 18:44
UT4M Xtrem, 172 kms 11500m D+, 3e Femme
UT4M Xtrem, 172 kms 11500m D+, 3e Femme

Ouf, terminé, course difficile pour moi.... Démarrage avec de très bonnes sensations (la bonne surprise après 1 mois où je cherche en vain à retrouver de la performance, suite au raid ARWS en Suède )... et puis dans le secteur Taillefer tout devient plus compliqué... Comme tout le monde sans doute je me retrouve seule la nuit dans un épais brouillard et je rame pour accéder au Pas de Vache.... J essaie de garder le moral, de me fixer sur l objectif de l arrivée et d oublier le classement... mes enfants sont venus m encourager à l Arselle, c est la bonne surprise... je galère encore jusqu'à la Croix de Chamrousse... Et puis je reprends de l énergie, Belledonne, mes cailloux à moi, ça fait du bien... Allez dernier secteur Chartreuse, j y vais tranquille (relativement ), la course est pliée, devant c est trop loin pour me faire mal.... Quelques spasmes d estomac dans la descente de la Bastille et c est la délivrance...

 

Je finis 3e Femme (1ère Vétéran), et 15e au classement hommes/femmes.

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2020 7 20 /09 /septembre /2020 13:05
Trail Notre Dame de Vaulx, 2e Femme

Très joli petit trail à côté de la maison, mais finalement je découvre avec plaisir quelques variantes ou autres petits bouts de sentiers, sur un parcours vraiment très bien. Côté course, je ne m'en sors pas si mal avec cette 2e place et 11e au scratch, puisque 31 kms et 1800m de D+ c'est plutôt court pour moi.... Mais c'est chouette de terminer une course avant d'en avoir marre!

 

Et les enfants sont ravis de leur course à obstacle....

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 13:16
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40

D'après le site officiel du Grand Tour des Ecrins, le GR54 au départ de Bourg d'Oisans fait 190 kms et 12000m de D+... Un bel ultra quand on fait tout d'une traite! 2 semaines auparavant Seb avait fait le GR5 sans assistance et en solo, alors bien sûr cela avait relancé en moi cette envie de faire pareil... à échelle plus modeste puisque le GR5 fait 600kms, mais comme je n'avais pas anticipé de faire ce type 'd'épreuve', il a fallu caser au mieux dans le planning... et c'est tombé 1 semaine après le trail tour de l'Oisans.  

 

Au final un splendide tour, un vrai plaisir de parcourir cette belle montagne que j'adore et de découvrir ou redécouvrir ces magnifiques panoramas.

Je pars à 5h09 de Bourg d'Oisans, c'est assez bizarre ce sentiment de départ de course, sauf que je suis toute seule. Les sensations sont plutôt bonnes, et j'enchaîne bien jusqu'à la Grave. Petite pause glace (à la supérette, faut sortir l'argent, le masque et faire la queue!), puis je cherche mon chemin dans la Grave, avant de repartir d'un bon pied sur Villar d'Arène et le Col d'Arsine. Grosse soif avec la chaleur, bel arrêt fontaine au Casset, mais je ne retrouve pas d'eau après, et la montée de l'Eychauda est trop longue pour ma réserve d'eau... Du coup je prends de l'eau dans un ruisseau qui me semble moyen, mais ça passe. Descente sur les Chambrans très jolie, gite et boissons avant de reprendre la descente (un peu trop de route, dommage) jusqu'à Vallouise.  Chouette, on est à quasi mi-parcours, et tout va bien.

Re-glaces , et j'ai la surprise de voir Cyril Cointre alias Wildiness, venu en vélo de chez lui pour m'accompagner un petit bout et prendre des photos / vidéo. J'apprécie la compagnie, surtout que la nuit tombe. On tombe sur des patous qui viennent nous renifler puis repartent. Au Col de l'Aup Martin, Cyril s'apprête à redescendre, mais se ravise pour continuer quelques minutes avec moi, sur le bout de sentier en traversée. Bingo, troupeau et patous, dire qu'à 5 min près j'aurais dû affronter cela toute seule dans la nuit! C'est dingue de se dire que j'ai été tout le temps toute seule, et que le seul moment où je suis avec quelqu'un je cumule 2 rencontres de patous en moins de 2h! Du coup je me dis que je suis bien veinarde, merci Cyril, vraiment merci, je fais une petite coupe au jugé dans la nuit pour ne pas passer dans le troupeau et je retrouve le sentier plus bas pendant que Cyril rentre...

Le plus dur à gérer aura été le sommeil, qui me taraude toute la nuit et même au petit matin. 3 fois je m'arrête pour dormir 20 min sur le chemin, sur la terre, sans même enlever mon sac, espérant repartir à chaque fois d'un meilleur pied, mais rien n'y fait. Je pense avoir perdu pas mal de temps dans la nuit, puisque j'avais plus d'1h45 d'avance sur mon planning, et au petit matin je me retrouve tout juste dans les clous.

A la chapelle en Valgaudemar, 7h15, petit arrêt boulangerie, il me reste 4 cols, 50 kms, ça va le faire, forcément, c'est juste la journée, allez un premier col de Vaurze et après ça sera bon... Une petite glace (encore!) et limonade au Désert, celle là me coûte cher, il faut d abord faire un petit détour vers l auberge qui me semble bien loin,  et la propriétaire est au tél  puis à du mal à  comprendre que je ne veuille pas m installer en terrasse 'on n est pas pressé quand même, et moi je suis vieille, je ne peux pas aller vite '.... je souris j essaie d être patiente, j avale la limonade .... après c'est fini je ne mange plus rien, allez le Col de Côte Belle ça va aller facile moyennant un peu de patience.... Chouette, descente plus aisée que le col de Vaurze, bon ben reste quasi rien alors, le Col de la Muzelle, ça serait bien de le passer avant l'orage... Je surveille le ciel, mon rythme est bien bas, heureusement la fin dans la moraine me plaît beaucoup. Quelques gouttes, puis au col c'est le déluge. Veste, je descends sur le lac, la pluie s'arrête, j'ai vraiment de la chance.  Dernier col, le Col du Vallon, pas long, mais quand même ça grimpe, ça y est j'y suis, je sens la fin proche, je regarde mes montagnes, je me sens bien... L'orage éclate, éclairs, tonnerres, grêlons, sacrée ambiance, un chamois me regarde, j'essaie de descendre assez vite, mais le sentier est technique. Ouf le lac Lauvitel, pour une fois  il n'y a personne! La descente sur les Gauchoirs me paraît longue... Puis ce final sur une petite route jusqu'à Bourg d'Oisans, quel dommage! Mais incroyable Denis est venu m'accueillir, il fait les derniers kms avec moi, je lui demande d'abord ce qu'il a fait des enfants, confiés aux voisins, c'est vraiment sympa! ça fait une arrivée super chouette dans Bourg d'Oisans à la tombée de la nuit...

GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40
GR54, Tour de l'Oisans et des Ecrins, en solo et en autonomie, en 40h40

Je finis donc en 40h40 ces 190 kms et 12000m de dénivelé, en solo et sans aucune assistance.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 22:01
Trail Tour de l'Oisans, 3e Femme

En ces temps où la compétition est rare pour cause Covid, c'est plutôt agréable d'aller chercher son dossard... minuit, départ de l'Alpe d'Huez pour ce magnifique trail, qui emprunte les sentiers roulants de Oz / Vaujany, de nuit c'est bien, puis ça y est les lacs des Grandes Rousses, le Col de Sarenne (un peu de route) avec une lune splendide, et le lever du jour, et enfin Besse et le plateau d'Emparis. Gros coup de mou sur le plateau, mais avec un peu de patience ça finit par passer, et le retour par le Puy est joli. 

Je finis donc ces 86 kms et 4800m de D+ en 13h16, à la 3e place (2 min derrière Francesca Capena).

Partager cet article
Repost0

odq92qae

Recherche